DiversNigeria

« Les filles ne méritent pas d’être aimées » : il tacle son ex-petite amie pour l’avoir largué (photos)

Le message d’un jeune homme à son ex-petite amie qui l’a récemment largué ne laisse pas les internautes indifférents.

Le jeune garçon, identifié comme « Se Qu Ence » sur Facebook, a déclaré que le chagrin de leur séparation lui a fait comprendre que : « l’amour est une arnaque, les filles ne méritent pas d’être aimées et il ne faut jamais faire confiance aux filles ».

Publicité
« Les filles ne méritent pas d’être aimées » : il tacle son ex-petite amie pour l’avoir largué (photos)

« A quoi pensais-tu… Que je ne ferai pas une publication… Eh bien, je l’ai fait. Tes photos d’anniversaire étaient parmi les meilleures l’année dernière. Cette année, elles devaient être les meilleures… Mais ce qui me surprend, c’est que je ne sais pas pourquoi.

Joyeux anniversaire Nikki Nancy Ordugo. Le temps que nous avons passé ensemble me manque, mais j’ai appris que ce n’était qu’une perte de temps.  Je veux utiliser ce moyen pour te remercier de m’avoir enseigné les trois grandes leçons de la vie.

1. l’Amour est une arnaque

2. Les filles ne méritent pas d’être aimées

3. Il ne faut jamais faire confiance aux filles

Je te dois 2 bouteilles de bière pour cela.  Une fois de plus, joyeux anniversaire….Profite de ta journée si tu le souhaite », a-t-il écrit.

« Les filles ne méritent pas d’être aimées » : il tacle son ex-petite amie pour l’avoir largué (photos)
« Les filles ne méritent pas d’être aimées » : il tacle son ex-petite amie pour l’avoir largué (photos)

Crédit photo : tori

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer