DiversUSA
A la Une

“Il va mourir pour un crime qu’il n’a pas commis” : un prisonnier exécuté dans l’Alabama

Nathaniel Woods, 44 ans a été exécuté dans l’Alabama malgré la forte mobilisation pour plaider en sa faveur. L’homme avait été condamné à mort pour le meurtre de trois policiers sur lesquels il n’avait pourtant pas tiré.

Alors que la Cour suprême des Etats-Unis lui avait accordé à la dernière minute un sursis dans le but de suspendre son exécution, contre toute attente, son exécution par injection létale avait finalement été ordonné peu de temps après.

Publicité
"Il va mourir pour un crime qu’il n’a pas commis" : un prisonnier exécuté dans l’Alabama

Pour rappel, les faits pour lesquels Nathaniel Woods avait été condamné remontent à 2004. Alors que les policiers étaient venus l’arrêter dans un appartement où se déroulait un trafic de drogue, trois agents avaient été abattus et un quatrième avait été blessé. D’après la conclusion de l’enquête, Nathaniel Woods n’avait pas tiré et n’avait donc pas tué les policiers mais il avait écopé de la même peine que Kerry Spencer son colocataire qui était l’auteur des tirs.

Si Nathaniel Woods avait été condamné au même titre que les autres coupables, c’est parce qu’il était considéré comme le cerveau de cette attaque. Il avait été accusé d’avoir piégé les policiers en les faisant venir chez lui, ce qu’il a toujours nié. Kerry Spencer avait d’ailleurs pris la défense de Nathaniel Woods en indiquant dans un courrier qu’il était « 100% innocent ». « Je le sais parce que c’est moi qui ai tiré et tué les policiers », avait-il déclaré.

L’un des faits curieux de cette condamnation c’est que deux des douze jurés n’ont pas été d’accord de cette condamnation. Et l’Alabama est le seul Etat américain qui inflige la peine de mort sans jury unanime.

« Justice a été rendue ce soir », a déclaré Steve Marshall le procureur général de l’Alabama, dans un communiqué.

"Il va mourir pour un crime qu’il n’a pas commis" : un prisonnier exécuté dans l’Alabama

« Nathaniel Woods, l’un des deux tueurs derrière la journée la plus sanglante de l’histoire de la police de Birmingham, a eu ce qu’il méritait ».

"Il va mourir pour un crime qu’il n’a pas commis" : un prisonnier exécuté dans l’Alabama

Mais quelques temps avant l’exécution, près de 120 000 personnes avaient demandé à Kay Ivey la gouverneure de l’Alabama de lui accorder un sursis : «Voulez-vous autoriser l’exécution d’un homme qui est peut-être innocent?», lui avait notamment écrit le militant des droits civiques Martin Luther King III, fils du pasteur assassiné.

Publicité 2

La star de la télé-réalité Kim Kardashian s’est personnellement engagée pour s’opposer à l’exécution de Nathaniel : «Le Gouverneur ne va PAS sauver sa vie. Je prie du fond du cœur pour Nate et sa famille. Voilà l’exemple tragique de l’injustice du système, dans quelques minutes Nate va probablement mourir pour un crime qu’il n’a pas commis. Nate va mourir pour un crime qu’un autre homme a avoué et qui a affirmé que Nate n’y était pas mêlé», a-t-elle écrit.

Crédit photo: msn

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer