Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: Un réseau de trafiquants d’ivoire démantelé à Abidjan

La police a procédé à l’arrestation de 6 membres d’un gang spécialisé dans le trafic d’ivoire. Ce groupe exerce depuis plusieurs années dans au moins 7 pays différents. Des trafiquants qui seraient aussi à l’origine du massacre d’une dizaine d’éléphants pour leurs ivoires.

L’opération a été menée par l’Unité de lutte contre la criminalité transnationale organisée (UCT), avec l’appui du Ministère des Eaux et Forêts, et l’assistance d’EAGLE Network, une ONG internationale spécialisée dans l’application des lois fauniques.

Les arrestations ont conduit à la confiscation de 578 kg d’ivoire, plus d’une demi tonne d’écailles de pangolin, dont certaines quantités avaient déjà été emballées et prêtes à l’exportation, quatre armes illégales, des peaux de panthère et d’autres objets de contrebande.

Publicité

Le chef de l’organisation criminelle en Côte d’Ivoire est un vietnamien directement lié à deux autres opérations qui ont eu lieu au Vietnam et au Cambodge.

Comment procédaient-ils pour transporter ces objets ?

Le mode opératoire du gang consistait à creuser des bûches de bois. Ensuite, ils y cachaient l’ivoire avant de remplir l’espace restant avec de la cire. Enfin, ils plaçaient ces troncs d’arbres avec les autres, prêts à l’exportation vers l’Asie.

Selon le site Koaci, l’opération en Côte d’Ivoire a permis d’arrêter un trafiquant chinois en possession d’une liste. Celle-ci contenait des photos de jeunes femmes ivoiriennes. Elle contenait aussi des détails tels que leurs tailles et leurs poids, et si elles avaient subi une excision. Ceci oriente les enquêteurs sur la traite des personnes à des fins de prostitution en Chine.

Tags

Virginie KOSSONOU

Je suis Virginie Kossonou, journaliste/productrice ivoirienne. Retrouvez mes articles dans les catégories conseils et actualités sur la Côte d'Ivoire.+225 89686134virginiek@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer