Cameroun

Cameroun: Une élève violemment tuée lors d’une fête d’après examen

Les populations de Sangmelima dans le département du Dja et Lobo ne se sont toujours pas remis du drame qui s’est produit il y a quelques jours dans cette localité. D’après nos confrères de Vision4, le corps sans vie d’une élève du nom de Samira Abenkou, âgée d’environ 18 ans a été retrouvé dans la matinée de dimanche.

Notre source indique que la jeune fille s’était rendue au centre ville de sangmelima pour une soirée festive avec ses camarades, après avoir terminé la composition du baccalauréat. La seule information qui peut être donnée avec certitude c’est que le corps sans vie de cette jeune demoiselle a été retrouvée le lendemain de sa sortie. Ce sont des jeunes venus jouer au football qui ont fait la découverte macabre. Le corps sans vie d’une jeune abandonnée derrière les goals du stade.

Publicité

Sur le lieu du crime , les chaussures de la victime sont dans la broussaille, son chemisier déchiré et enlevé, une bouteille cassée (visiblement l’arme du crime). Les traces d’un engin à deux roues sont aussi visibles sur le sol.

Samira Abenkou était élève en classe de Terminale au lycée classique et moderne de Sangmélima. Le médecin légiste a confirmé que la jeune fille de 18 ans a été violée par son bourreau avant que ce dernier ne lui ôte la vie. Ce crime est commis un jour avant la célébration le 04 juin de la journée Internationale des enfants victimes innocentes d’agression.

Les élèves sous l’effet de la drogue ou de l’alcool sont quelques fois victimes des abus sexuels et diverses agressions. C’est le cas de Samira qui est tombée entre les mains des personnes sans foi ni loi et le pire s’est produit.

crédit photo: 237online

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer