Divers

Divers: Une ivoirienne décède après s’être installée aux Etats-Unis avec son mari rencontré sur les réseaux sociaux

Une bien triste histoire inonde les réseaux sociaux depuis quelques jours. En effet, c’est l’histoire de M-P qui est morte dans des circonstances très étranges aux Etats-Unis où elle vivait avec son mari. Nous garderons les initiales et tenterons au maximum de respecter la présomption d’innocence.

La rencontre

L’histoire commence en 2015. M-P est une jeune femme de 27 ans qui reçoit une demande d’invitation de G.A, pharmacien chercheur aux USA. Un bon moment passe avant qu’elle n’accepte l’invitation. Le requérant, ne se souvient plus avoir émis une invitation mais tous deux décident de garder le contact.

Quelques temps plus tard, G.A annonce son arrivée à Abidjan dans le cadre de ses congés. C’est aussi l’occasion pour lui de rencontrer M-P dont il s’est entiché. Ainsi donc, au début de l’année 2015, G.A se rendra effectivement à Abidjan. Plus encore, devant parents et amis, le 23 Avril de la même année, il fera sa demande en mariage à M-P qui acceptera.  Les choses s’accélèrent et le 10 Mai 2015, a lieu le mariage coutumier. Jusque-là, le futur marié ne parle aucunement d’avoir des relations intimes ce qui rassure M-P. Alors que G.A retourne aux USA pour préparer la venue de sa future femme, celle-ci fait une visite médicale selon le processus pour la demande de visa : M-P est déclarée saine.

Publicité

Le départ

Le 3 Février 2016, M-P s’envole pour Richmond aux USA. Elle a interdiction de parler de sa vie de couple et de son départ autour d’elle. Ainsi donc, seuls son père, sa sœur et quelques amis sont informés du départ.

Un mois après son arrivée aux USA, M-P épouse G.A. Cependant, un détail non négligeable l’intrigue. En effet, la cérémonie est officiée dans un parc avec seulement les mariés et le maire. Ensuite, il lui est demandé de communiquer avec son téléphone ivoirien pour toutes ses conversations. La raison évoquée par le mari est son désir de vivre caché pour être heureux.

La grossesse

En Avril 2016, M-P découvre qu’elle est enceinte. Cependant, un mois plus tard, elle a des saignements et est conduite d’urgence à l’hôpital. G.A lui explique plus tard qu’elle porte une grossesse qui se développe mal et donc qu’elle devra se faire avorter. Peu de temps après, le conjoint explique que pour s’assurer que ce problème n’est pas dû à la présence de cellules cancérigènes, il faudra faire un prélèvement du placenta. Ce qui est fait. Ensuite, les résultats démontrent que M-P ne souffre pas de cancer, ce qui est un soulagement pour elle et ses proches à Abidjan  à qui elle a parlé de cette situation.

Depuis cet incident, M-P prend des médicaments qui a-t-elle avoué à ses proches l’affaibliraient.

Le décès

Le 18 Juin 2016, A.D la sœur de M-P reçoit un texto de G.A l’informant que sa sœur se sentirait mal et qu’elle a été conduite à l’hôpital. Ensuite, silence radio. Puis le lendemain, le père de G.A annonce à la famille de M-P que celle-ci est décédée.

La famille de la défunte demande alors que le corps soit rapatrié mais G.A Explique qu’il manque de moyens. Il dira vouloir incinérer le corps avant de recourir à un crowfunding pour collecter 10 000 dollars en vue de rapatrier le corps de M-P. Certains des amis de M-P ayant contribué à cette collecte seront interpellés inbox pour leur demander de faire attention à cette affaire pas claire. Pendant ce temps, les groupes secrets auxquels appartenait la défunte sont épiés et ses commentaires supprimés les uns après les autres. Plus tard, le compte même sera supprimé.

Quelques jours plus tard, alors même que la collecte n’est pas achevée, le corps de M-P est rapatrié.

A IVOSEP, certaines personnes diront reconnaître G.A qui aurait déjà convoyé un autre cadavre. Devant tant d’ambigüités, plusieurs proches crient au meurtre.

L’enterrement

Le samedi 2 Juiller, a lieu la levée de corps suivie de l’enterrement au cimetière d’Azuretti, le village de G.A. Durant la levée de corps, une odeur des plus repoussantes se dégage du cercueil. Chose étonnante pour une personne morte une semaine avant aux USA. Les proches de M-P demandent alors à voir le corps. Devant l’insistance des proches et malgré l’interdiction de l’époux, les agents d’IVOSEP décident enfin d’ouvrir le cercueil.

Désolation :  Le corps de la défunte est cicatrisé et porte plusieurs hématomes. G.A répondra que cela est dû à l’autopsie et à la préparation à l’incinération qui finalement n’a pas eu lieu.

G.A ne sera pas de la partie pour l’enterrement, évoquant la peur pour sa vie. Dans son propre village!

La tombe ouverte

Après que la tombe soit scellée, tout le monde retourne chez soi. Cependant, une semaine plus tard alors que la famille veut se recueillir sur la tombe, elle constate qu’elle est ouverte.

Les gardiens leur expliqueront que G.A et sa famille seraient venus pour des libations et pour introduire des affaires de la défunte et ce sans informer la famille de M-P.

Publicité 2

Avant que G.A ne retourne aux USA, il a tenté de convaincre la famille de M-P que cette dernière serait morte d’un cancer. Chose que réfute A.D, la sœur cadette de M-P.

La famille de M-P n’a plus eu aucune nouvelle de G.A ni des résultats de l’autopsie jusqu’à ce qu’il soit interpellé suite à sa présentation devant les assureurs pour encaisser l’assurance vie de M-P.

Il avait ensuite été soumis à un questionnaire par le FBI mais, plus de nouvelles précises.

 

 

Eunice Kouamé

Je suis Eunice KOUAME, une jeune femme passionnée de lecture, de développement personnel et de relations humaines en général. J'aime voyager, rigoler, cuisiner et surtout écrire. Vous pourrez consulter mes articles dans les rubriques conseils, couple, relations, actualités, inspiration, politique et chroniques( mon nouveau bébé ;) ) eunice.kouame@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Ça ces connu les blancs non jamais aimés les negrillés ,fiere d’être noire et n’oubliez pas que ces nous les negres qui fesons le monde sens nous le monde nest rien vous les blanc vous etes des fils de p*** de m****

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page