Religion

Une séance de prière de délivrance suscite la polémique dans une église dite de réveil

Doit-on encore parler de prière de délivrance lorsqu’un pasteur d’une Eglise dite de réveil et son collaborateur piétinent violemment un fidèle pour le libérer des mauvais esprits?

Certains soit-disant pasteurs transforment souvent leur lieu de prière en lieu de violence sur les fidèles. Perturbés par les mauvais esprits, certaines fidèles qui se rendent désespérément dans les maisons de prière pour chercher la solution à leur problème, sont souvent surpris de découvrir que la prière de délivrance se transforme en un moment de torture et de souffrance.

L’on a l’impression que se rendre à une séance de prière de délivrance est devenu synonyme d’augmentation de la souffrance du fidèle, vu qu’on lui inflige des traitements violents.

C’est ce qui est arrivé à cet homme, troublé par les mauvais esprits, il s’est rendu dans une église de réveil au Nigeria.

Sa surprise a été des plus désagréables lorsqu’il a été mis à même le sol. Le pasteur et son collaborateur l’ont violemment piétiné sous prétexte d’être en séance de prière de délivrance et de chasser les mauvais esprits qui le troublent. Une telle méthode de prière de délivrance peut-elle les mauvais esprits ou augmenter les souffrances du fidèle?

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page