MondeUSA
A la Une

USA: Après 100 ans et 200 tentatives infructueuses, Joe Biden signe un projet de loi anti-lynchage

Un président américain a finalement signé une loi criminalisant le lynchage, après 100 ans et 200 tentatives infructueuses des législateurs américains.

Le lynchage est un meurtre par une foule sans procédure régulière ni état de droit. Aux États-Unis, des milliers de personnes, principalement des Afro-Américains, ont été lynchées par des foules blanches, souvent par pendaison ou torture, aux XIXe et XXe siècles. Environ 4 400 Afro-Américains ont été lynchés entre 1877 et 1950, selon l’Equal Justice Initiative. Ceux qui ont participé aux lynchages ont souvent été célébrés et ont agi en toute impunité.

Joe Biden a signé le mardi 29 mars une loi qui désigne le lynchage comme un crime de haine fédéral.

L’Emmett Till Antilynching Act porte le nom de l’adolescent noir dont le meurtre brutal dans le Mississippi en 1955 a contribué à déclencher le mouvement des droits civiques contre le lynchage.

Les auteurs d’un lynchage – mort ou blessure résultant d’un crime de haine – risquent désormais jusqu’à 30 ans de prison.

USA: Après 100 ans et 200 tentatives infructueuses, Joe Biden signe un projet de loi anti-lynchage

Après avoir signé la loi, Biden a déclaré: « Merci de ne jamais abandonner, de ne jamais abandonner. Le lynchage était une pure terreur pour faire respecter le mensonge selon lequel ce n’est pas tout le monde qui fait partie de l’Amérique, tout le monde n’est pas créé égal. »

Il a ajouté: « La haine raciale n’est pas un vieux problème – c’est un problème persistant. La haine ne disparaît jamais. Elle ne fait que se cacher. »


Le projet de loi a été adopté à l’unanimité au Sénat au début du mois de mars. La Chambre avait voté massivement en faveur de la législation le mois dernier. Trois républicains ont voté non : Thomas Massie du Kentucky, Chip Roy du Texas et Andrew Clyde de Géorgie. Ils ont fait valoir que c’était déjà un crime de haine de lyncher des gens aux États-Unis.

LIRE AUSSI: Devoir de mémoire: Le massacre du Black Wall Street

De nombreux défenseurs de la justice raciale ont décrit la mort de Floyd, ainsi que le meurtre d’Ahmaud Arbery – qui a été pourchassé et abattu par trois hommes blancs en Géorgie en 2020 – comme des lynchages modernes.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!