USA

USA: L’avocat explique le meurtre commis par la police sur un jeune noir

Le meurtre commis par la police Californienne sur le jeune Stephon Clark le 18 mars dernier, est encore bien vivant dans les esprits. L’on se souvient que le jeune noir avait été abattu de huit balles dans le jardin de sa grand-mère.

La police avait alors justifié ce meurtre en indiquant que le jeune homme présentait un danger pour la police. La police avait laissé entendre que le jeune Stephon détenait un objet dangereux. C’était un smartphone qu’il avait pourtant entre les mains.

Publicité

Après avoir sollicité une autopsie privée, la famille du défunt a découvert que la police avait tiré 8 balles sur le jeune homme. L’autre curieuse découverte, toutes les balles ont été tirées du dos.

D’après Benjamin Crump  l’avocat de la famille, l‘autopsie a été réalisée par un ancien médecin légiste bien connu, Bennet Omalu. Il a constaté “quatre entrées de balles dans le bas du dos de Stephon, une sur le côté de son cou avec un orifice de sortie ailleurs sur le cou, une entrée sur l’arrière du cou, une entrée sous une aisselle avec un orifice de sortie de l’autre côté du corps et une à l’extérieur d’une jambe“.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer