USA

USA: Michael Flynn le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump démissionne…Les raisons

c’est ce mardi 14 février que Michael Flynn a quitté ses fonctions de conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump. Dans sa lettre de démission, Michael Flynn reconnait qu’il a “par inadvertance trompé le vice-président élu Mike Pence et d’autres personnes avec des informations incomplètes sur ses discussions téléphoniques avec l’ambassadeur de Russie”.

Publicité

L’on se souvient que c’est le Washington Post qui a été le premier média à révéler son rapprochement dans ses entretiens avec la Russie. Alors que Barack Obama ordonnait des sanctions contre Moscou en novembre dernier, Michael Flynn rassurait l’ambassadeur russe que l’administration américaine se montrera beaucoup moins sévère après l’alternance.

Publicité

Cela peut expliquer pourquoi Vladimir Poutine avait annoncé le 30 décembre qu’il n’y aurait pas de représailles aux sanctions américaines, des expulsions du territoire décrétées par l’administration sortante du président Obama, qui accusaient Moscou de tentative d’ingérence.

Sachant que l’ambassadeur russe aux Etats-Unis était sous surveillance à cette période, les services du renseignement américain ont eu accès à un appel que le général Flynn avait passé. Le but de cet appel était de rappeler les Russes qu’il ne fallait pas surréagir aux sanctions bientôt en place, car l’administration Trump allait revoir tout ça.

A l’époque où le Washington Post avait révélé cette affaire, le porte-parole avait démenti, le vice-président avait avait abondé dans le même sens. Sans aucun doute, l’opinion se rend compte que c’est cette faute qui conduit aujourd’hui le général Flynn à la démission.

Il faut dire que depuis pratiquement trois semaines, voici un autre scandale qui s’ajoute à d’autres que l’on enregistre à la Maison Blanche, après les fraudes électorales imaginaires, le décret anti-immigration bloqué en justice parce qu’écrit sans tenir compte de la Constitution, les fuites multiples en provenance de la Maison Blanche, et des fautes de communication.

Le porte-parole de la Maison Blanche assurait lundi soir que Donald Trump réfléchissait sur le « cas Flynn ». La conseillère spéciale indiquait d’ailleurs que Michael Flynn gardait la confiance du président. Mais contre toute attente, ce mardi, il a présenté sa démission. Le général à la retraite Joseph Kellogg va assurer l’intérim à ce poste selon la Maison-Blanche.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page