USA

USA: Un homme emprisonné pour avoir tué le poisson de sa copine

Un homme du Connecticut aux USA a été condamné à 120 jours de prison pour avoir tué le poisson de sa petite amie. Le poisson était l’animal de compagnie de la jeune femme.

Juan Vega, âgé de 33 ans, a plaidé coupable à un chef d’accusation de violation de la paix au deuxième degré mardi, à la cour supérieur de Bristol. Un compte de cruauté envers les animaux contre lui a été abandonné dans le cadre d’un accord de plaidoyer.

Publicité

Vega a été arrêtée le 27 avril après s’être rendu sans préavis à la maison de sa petite amie et a commencé à se disputer avec elle, l’accusant d’être infidèle dans leur relation. Vega a déclaré à sa petite amie, qui n’a pas été identifiée, qu’il rassemblerait ses affaires et partirait.

Il l’a ensuite poussée, lui a donné un coup de pied, et a brisé un téléviseur, selon un rapport de police, avant de rassembler ses affaires et quitter la maison. La petite amie de Vega a ensuite constaté que d’autres articles dans sa maison avaient été endommagés, y compris des cadres, a t-elle déclaré à la police.

Un officier qui parla plus tard à l’enfant de la victime, un garçon de 9 ans, a déclaré que le poisson qui était l’animal de compagnie de la famille avaient été coupé en deux.

La police dit que Vega a admis avoir endommagé des biens et tué le poisson, laissant l’enfant de sa petite amie traumatisé.

Le procureur a déclaré que la victime ne cherchait pas une condamnation dans l’affaire et veut que Vega demande de l’aide.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer