LifeStyle

Comment vaincre ces quatre types de pensées qui paralysent votre carrière professionnelle

Bien que nous aspirons tous à la réussite professionnelle, un certain nombre de croyances minent notre esprit. Nous empêchant ainsi de totalement nous déployer et ainsi briller dans une carrière ou un projet professionnel. AfrikMag vous conseille donc pour vous aider à les dépasser.

 

Publicité

Pensée 1 : Je ne suis assez bien pour une carrière brillante

Pour le moindre challenge, les pensées qui vous viennent sont : « Je ne suis pas au niveau, pas brillant ». Vous arrivez même jusqu’à vous comparer, à votre désavantage. Soit il s’agit d’un manque de confiance en vous, soit d’un processus de victimisation, en vue de vous faire plaindre…

Pour en sortir, faites un tableau avec 2 colonnes. 1/Les compétences que vous possédez. 2/Celles que vous pouvez développer. Ensuite répertoriez celles qui vous semblent inaccessibles. Puis, écrivez des phrases par exemple comme « Je peux réaliser un chiffre d’affaires de deux millions ce mois »

 

Pensée n°2: Je dois me faire pistonner pour réussir

Un proverbe dit que la bataille n’est pas aux plus forts mais ce sont les circonstances qui en décident. Pour donc maximiser vos chances de réussir, travaillez le mieux que vous pouvez. Ensuite, pensez à développer un bon relationnel surtout avec les personnes que vous rencontrez. Car il y a toujours quelqu’un qui vous recommande mais c’est votre travail qui lui donne raison ou non.

 

Publicité 2

Pensée 3 : Les autres sont une menace pour moi

Ne vous mettez pas en compétition avec les autres. Mais plutôt soyez en compétition avec vous-même. Travaillez chaque jour à être la meilleure version de vous-même. Développez vous intellectuellement mais aussi socialement. Tissez des liens avec vos collaborateurs, car quoi qu’on dise, pour que vous puissiez réussir votre carrière, vous aurez toujours à vous appuyer sur quelqu’un.

 

Pensée 4: « On sait m’utiliser, et après on me jette comme un mouchoir usé »

Trop gentil, vous avez l’impression de vous faire avoir. Cela devient un mécanisme, qui crée un chantage affectif de la part de l’entourage. « Si tu ne fais pas ça, tu ne m’aimes plus, donc moi non plus. » Votre estime de soi est en jeu. Apprenez à dire non et à vous concentrer sur les tâches qui en valent vraiment la peine.

Eunice Kouamé

Je suis Eunice KOUAME, une jeune femme passionnée de lecture, de développement personnel et de relations humaines en général. J'aime voyager, rigoler, cuisiner et surtout écrire. Vous pourrez consulter mes articles dans les rubriques conseils, couple, relations, actualités, inspiration, politique et chroniques( mon nouveau bébé ;) ) eunice.kouame@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page