Côte d'IvoireUncategorized

Vincent Toh Bi [préfet d’Abidjan]: « On dit de vous enjailler, vous voulez vous tuer ! »

Le préfet de la région d’Abidjan Vincent Toh Bi a fait une immersion dans les milieux fréquemment bondés de jeunes des communes populaires de Yopougon et de Bingerville. Surpris de la réalité des lieux, l’homme de justice est descendu dans les bacs, au fin fond du noussi ivoirien pour sermonner les jeunes esprits.

“Les gars, vous gâtez votre nom quand même hein ! On dit de vous enjailler, vous voulez vous tuer !

Publicité

Allègement des mesures de restrictions-là, pour vous, c’est synonyme de tuage quoi !!! Regardez comment vous avez envahi les maquis sans aucune protection ! » s’est-il étonné.

Et de rappeler le contexte qui a prévalu la nouvelle réalité malgré la crise sanitaire : “Nous sommes toujours en crise covid-19. Mais il a paru nécessaire et vital d’assouplir les mesures pour remettre à flots la vie économique et sociale”.

Cependant, cet assouplissement est un appel à la responsabilité individuelle et collective. “Quand je me protège par les masques et les mesures barrières, je protège les autres. Quand je protège les autres, je me protège”, a-t-il proclamé.

Il faut s’auto-discipliner pour éradiquer le Coronavirus et pour reprendre une pleine vie sociale, économique et religieuse.

En descendant dans les maquis de Yopougon et de Bingerville l’intention est de passer le message de prudence à la plate-forme des propriétaires de maquis et bars d’Abidjan.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer