Afrique
A la Une

Xénophobie : les Nigérians en Afrique du Sud lancent un appel étonnant à Boko Haram-(vidéo)

Face aux attaques xénophobes en Afrique du Sud, certains Nigérians vivant dans la deuxième plus grande économie d’Afrique ont appelé Boko Haram à attaquer le pays.

S’adressant aux médias, ces Nigérians ont appelé Boko Haram à venger les attaques lancées contre eux.

Publicité

Dimanche, deux personnes sont mortes après de nouvelles violences qui ont éclaté à Johannesburg. Des manifestants étaient descendus dans la rue, exigeant le départ des étrangers.

Depuis le début des violences la semaine dernière, plus de 10 personnes ont été tuées et environ 500 ont été mises aux arrêts.

Les violences auraient éclaté après l’assassinat d’un chauffeur de taxi sud-africain par des trafiquants de drogue nigérians. Les chauffeurs de taxi de Pretoria sont descendus dans la rue pour protester contre la mort de leurs collègues. La manifestation a ouvert la voie aux attaques contre les étrangers.

Crédit photo : nairaland

https://www.pulse.com.gh/filla/nigerians-in-south-africa-invite-boko-haram-to-attack-the-country-video/9k640cz
Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. vraiment c’est très grave!! moi je m’appelle elysé irankunda j’ai une nationalité burundaise(ville actuel GITEGA_bugendana_mutoyi) jai pu entendu sur la radio et sur les réseaux sociaux en ce qui est de la xénophobien qui est entrain de brutaliser les personnes au burkinafasso, afrique du sud même bu nigéria… mais je n’ai jamais entendu la source de cette violence.. comme conseil vous les responsables, elus vous devrez tenir en compte et être au courant de cette acte escandale. merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer