Sport

Mondial 2018 : Yaya Touré préoccupé par le racisme pendant la compétition

Le milieu de terrain Ivoirien de Manchester City, Yaya Touré, affirme qu’il est préoccupé par le racisme qui pourrait gâcher la Coupe du monde 2018, qui se tiendra en Russie.

La superstar qui a inscrit son nom dans l’histoire du football de City ne fera pas partie de l’équipe ivoirienne si les Éléphants se qualifient pour la compétition, car ce dernier a pris sa retraite l’année dernière. Le Maroc et la Côte d’Ivoire sont les favoris du groupe C et disputeront leur dernier match de poule en novembre pour une éventuelle qualification.

Publicité

Lors d’un entretien avec Goal.com, il a déclaré :

« J’ai fait l’objet de chants racistes et parce que ces choses m’arrivent, j’essaie d’être impliqué et je veux aider ceux qui n’ont pas de voix pour contrôler cette situation ».

Mondial 2018 : Yaya Touré préoccupé par le racisme pendant la compétition

« Pour moi, défendre un Africain dans ce genre de situation est une bénédiction. Ce que nous voulons c’est essayer d’empêcher ces idiots de le faire. Nous devons être concentrés et le Fair-play doit régner ».

En 2013, Yaya Touré a été victime d’abus racistes des supporters du CSKA Moscou à l’Arena Khimki lors de la phase de groupes de l’UEFA Champions League, alors qu’il jouait pour City. Le club russe CSKA avait été sanctionné par l’UEFA.

« Si des situations de racisme venaient à se perpétrer lors du mondial, ce serait un gros gâchis. Nous devons espérer et être positifs à ce sujet », a-t-il poursuivi.

« Tout le monde parle de la Russie comme étant un pays difficile. Mais j’espère que la Russie nous surprendra  en faisant quelque chose d’agréable »

« J’ai joué en Ukraine et en Russie avant de partir en Europe, c’est comme mon deuxième pays parce que je parlais aussi le russe ».

Yaya Touré a promis d’apporter son soutien à la FIFA  et au gouvernement russe dans la lutte contre le racisme dans le football.

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer