À la UneAfrique
A la Une

Zambie: Le chef de l’opposition remporte l’élection présidentielle, le président sortant conteste les résultats

Le chef de l’opposition Hakainde Hichilema a battu le président sortant Edgar Lungu à l’élection présidentielle de Zambie, a annoncé la commission électorale le lundi 16 août, lors de la publication des résultats définitifs de 156 circonscriptions, à l’exception d’une.

La commission électorale a déclaré qu’Hichilema avait obtenu 2 810 777 voix contre 1 814 201 pour Lungu, avec toutes les 156 circonscriptions comptées sauf une.

« Je déclare donc que ledit Hichilema est président de la Zambie », a déclaré le président de la commission électorale, Esau Chulu, dans un centre de résultats bondé de la capitale Lusaka.

Zambie: Le chef de l'opposition remporte l'élection présidentielle, le président sortant conteste les résultats

C’était la sixième tentative de M. Hichilema pour remporter la présidence. Ses partisans ont fait la fête dans les rues de la capitale, Lusaka.

Le président sortant n’a pas encore reconnu sa défaite et a indiqué qu’il pourrait contester le résultat, ce qui sera difficile compte tenu de la marge.

Samedi, Lungu a déclaré que l’élection n’était « pas libre et équitable » après des incidents de violence contre des agents du parti du Front patriotique au pouvoir dans trois provinces, et que le parti se consultait sur sa prochaine ligne de conduite.

Zambie: Le chef de l'opposition remporte l'élection présidentielle, le président sortant conteste les résultats

Les responsables de l’UPND ont rejeté la déclaration de Lungu comme émanant de personnes « essayant d’annuler toute l’élection juste pour s’accrocher à leur travail ».

Le règne de six ans de M. Lungu a été critiqué pour des violations présumées des droits de l’homme, la corruption, une économie défaillante et un chômage massif.

Hichilema, 59 ans, ancien PDG d’un cabinet comptable avant d’entrer en politique, est désormais confronté à la tâche d’essayer de relancer l’économie du pays.

Cela ferait la troisième fois que le pouvoir passe pacifiquement d’un parti au pouvoir à l’opposition depuis l’indépendance du pays d’Afrique australe de la Grande-Bretagne en 1964.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page