AfriqueSociété

Zambie : le gouvernement déclare la guerre contre les poupées sexuelles

Les autorités zambiennes ont lancé le mois dernier une campagne féroce contre les poupées sexuelles. Et elles sont bien déterminées à mener cette guerre jusqu’à la fin.

Le pays chrétien conservateur a déclaré qu’il appliquera la législation existante concernant la fabrication ou la possession de « choses obscènes ». La loi interdit à quiconque de les commercialiser et de les utiliser.

Publicité

Selon les médias, Godfridah Sumaili, ministre des affaires religieuses, a déclaré qu’elle veillerait à ce que ces poupées ne soient pas importées dans le pays.

« L’utilisation de poupées sexuelles est définitivement en contradiction avec notre patrimoine naturel et nos principes. Dieu a créé l’homme et la femme pour qu’ils puissent se satisfaire sexuellement. Utiliser un objet sans vie est immoral. Alors n’importons pas des croyances et des expériences étrangères ».

Cette décision survient après une récente information sur l’arrivée en Zambie de poupées gonflables, apparemment en provenance d’Asie.

Les déclarations de Mme la ministre ont suscité des réactions de l’opposition. Selon le parti libéral zambien des Patriotes du progrès économique (PEP), l’attitude du gouvernement concernant les poupées sexuelles n’est qu’un exemple de la nature de plus en plus autoritaire du régime du président Edgar Lungu.

« L’argument selon lequel la Bible n’autorise pas l’utilisation d’objets est fausse. La même Bible encourage la liberté individuelle et ce serait une erreur d’emprisonner des gens sous prétexte qu’ils possèdent des poupées sexuelles, a déclaré le président du parti, Sean Tembo.

Selon M. Tembo, ces poupées pourraient aider dans la lutte contre le sida qui infecte 12,4% de la population zambienne.

« Les hommes peuvent utiliser des poupées sexuelles et cela réduirait le taux du sida », a-t-il souligné.

Crédit photo : negronews

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Je suis une jeune femme très séduisant. Je suis bi sexuelle donc je chèche une relations sérieuse avec une femme sérieuse donc si tu est intéressé inbox 61383416 m6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer