AfriqueDivers

Zimbabwe : 155 000 dollars dépensés pour des perruques de juges. La population s’indigne!

Le gouvernement zimbabwéen est sous le feu des critiques depuis quelques jours après avoir commandé des perruques d’une valeur de plusieurs milliers de dollars pour les juges et les avocats dans un magasin au Royaume-Uni.

Le journal Zimbabwe Independent rapporte que la Commission des services judiciaires du pays a passé une commande de 64 perruques faites de crin de cheval chez Stanley Ley Legal Outfitters à Londres, au coût de 2 428 dollars par perruque.

Publicité

Stanley Ginsburg, le propriétaire de Stanley Ley, a confirmé à CNN que sa société avait vendu des perruques au Zimbabwe.

Les avocats et les militants des droits de l’homme ont exprimé leur colère face à cet achat, affirmant que la tradition du port de perruques coûteuses représente une mauvaise gestion des ressources financières du pays.

« La tradition de la perruque judiciaire (coloniale) se poursuit au Zimbabwe avec tous ses coûts et ses controverses, sans aucun bénéfice significatif pour l’accès à la justice », a écrit Arnold Tsunga, directeur Afrique à la Commission internationale des juristes.

Hopewell Chin’ono, journaliste et documentariste zimbabwéen de premier plan, a écrit : « Ce pays souffre d’une mauvaise gestion des ressources. Comment expliquez-vous qu’un gouvernement alloue 155 000 dollars pour l’achat de perruques alors que le même gouvernement n’achète pas de pansements et de bétadine pour les nourrissons dans les services pédiatriques. Ce sont des gens qui crient à la souveraineté et à la rhétorique anticoloniale et pourtant ils portent encore des perruques hideuses ».

Chin’ono a déclaré que les anciennes puissances coloniales « se moquent » du Zimbabwe : « Vous pouvez faire sortir le Zimbabwe de l’empire, mais vous ne pouvez pas faire sortir l’empire du Zimbabwe ».

M. Ginsburg a toutefois déclaré que la tenue juridique traditionnelle permet aux avocats de gagner le respect des tribunaux.

Publicité 2


Les perruques sont encore portées dans des pays comme le Malawi, le Ghana, la Zambie et les Caraïbes, tandis que l’Afrique du Sud et de nombreux tribunaux australiens ont abandonné cette pratique.

Crédit photo : cnn

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Témoiignage: Je m’@ppelle FLORENCE, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c’était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu’au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j’en ai parlé avec une amie qui m’a donné les coordonnés d’un Maitre CHANGO AZE à qui je devais m’expliquer. Comme j’aime beaucoup mon mari j’ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Dieu pour m’aider qui m’a promis de me le faire revenir à la maison. J’ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exact€ement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu’il a pu me fait,et bien sure on s’est réconcilié. Ce fut un véritable mir@acle dans ma vie. Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce et L’Envoûtement @moureux/L’entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , Éloignement Rivalité/J@lousie ; Fidélité ) je vous conseille de faire comme moi.Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela€la voici ses coordonnées :
    Téléphone (whasapp/Viber ou IMo) : 0022966547777

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer