Divers

Zimbabwe: pour attirer les investisseurs, les sénateurs veulent huit enfants par famille

Le pays faisant face à d’énormes difficultés pour attirer des investisseurs étrangers en raison de sa population peu nombreuse, les sénateurs ont récemment présenté une motion exhortant les Zimbabwéens à ne pas adopter des méthodes contraceptives pour contrôler les naissances.

Selon le Hansard qui fait écho des débats parlementaires au Zimbabwe, les sénateurs ont appelé le gouvernement à promouvoir la famille nombreuse. Ils ont également interpellé des Organisations non-gouvernementales qui ont fait pression pour adopter le contrôle des naissances au lieu de «promouvoir la croissance familiale».

Publicité

Les membres du Sénat pensent que la situation est  préoccupante. Ils n’ont pas manqué de suggérer que les Zimbabwéens  devraient avoir un minimum de huit enfants. Pour eux, les familles devraient bénéficier du soutien de l’Etat.

Zimbabwe: pour attirer les investisseurs, les sénateurs veulent huit enfants par famille

Le sénateur Monica Mutsvangwa, du parti au pouvoir Zanu-PF, a décrit la situation comme un «problème très grave»,

”Au moment où vous leur dites que nous sommes environ 14 millions, ils vont tous regarder autour et dire, je ne sais pas comment je peux continuer”. Nous n’avons pas une grande population. Nous devrions être sérieux au sujet du développement parce que c’est très préoccupant. Prenons seulement le développement, quel investisseur viendrait au Zimbabwe pour investir sérieusement pour 14 millions de personnes?”

Un autre sénateur, Mike Musaka a affirmé: «Quel investisseur viendrait au Zimbabwe pour investir sérieusement pour 14 millions de personnes?”.  Il a estimé que les fonds que les ONG consacraient à la promotion du contrôle des naissances devaient plutôt servir à soutenir les familles et assurer l’éducation des enfants.

Publicité 2


Le dernier taux de croissance démographique au Zimbabwe a été estimé à seulement 1,1% en 2012, a annoncé samedi le journal d’Etat Chronicle.

La réaction à l’appel des sénateurs (venant des deux tendances politiques) ne s’est pas fait attendre. Certaines personnes  ont cherché à savoir comment ces familles pourront prendre soin de ces 8 enfants connaissant la situation économique du pays?

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer