Divers

Zimbabwe : un jeune de 27 ans échappe à la mort dans un jeûne de 40 jours pour une Lamborghini

Au Zimbabwe, un jeune homme a failli perdre la vie après avoir jeûné pendant 33 jours et 33 nuits pour que Dieu lui donne une Lamborghini, rapporte Mbare Times.

Mark Muradzira de l’église Risen Saints à Bindura, dans le centre du Zimbabwe, s’est caché dans les montagnes pour que personne ne puisse le forcer à manger. Son objectif était de jeûner pendant 40 jours et 40 nuits.

Publicité

Mais ses amis, se rendant compte de son absence, l’ont cherché et l’ont retrouvé après 33 jours dans les montagnes. Le jeune homme de 27 ans, anormalement maigre et faible, a été transporté à l’hôpital général de Bindura où il montre des signes de rétablissement.

La petite amie de Muradzira lui avait dit que la voiture de ses rêves était une Lamborghini. Mais sans emploi ni argent pour s’en procurer une, il pensait que le fait de jeûner dans le désert pousserait Dieu à lui venir en aide. Malheureusement, cela ne s’est pas bien terminé. Son pasteur, l’évêque Mawuru, a déclaré que c’est regrettable qu’il ait pris un jeûne juste pour avoir une Lamborghini. « Il aurait dû jeûner pour un emploi puisqu’il est au chômage. »

En novembre 2019, un évangéliste nigérian de 46 ans, Chidi Eke, est mort alors qu’il suivait un jeûne de 40 jours et 40 nuits. Selon les médias locaux, le défunt avait prévu de lancer son propre ministère et avait même annoncé qu’il irait dans la nature pour obtenir des pouvoirs de Dieu.

La même année, un pasteur de 37 ans, Brighton Samajomba, de l’église « Heaven Is My Home » dans la ville zambienne de Kazomba, a tenté de jeûner pendant 30 jours, mais cela lui a coûté la vie.

Lire aussi: Nigeria : une femme meurt d’un jeûne de 14 jours pour sauver son mariage

Crédit photo : newsbeezer

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page