Sport

Quand Zlatan compare son coéquipier à un esclave

Eric Bailly qui fait désormais partie de la liste restreinte des joueurs africains les plus chers dans l’histoire du football, se sentira très bien à Manchester auprès de son coéquipier Zlatan, avec qui les relations sont au beau fixe. La preuve l’autre jour sur Instagram après leur victoire à Bournemouth. Lors de passe passe de message sur le réseau social, Ibra a lancé un message très fort à Bailly dans un français très élaboré. Il affirme “un bon anniversaire, Manu de Norvège. Félicitations, un grand salut d’Ibracadabra et d’Eric Kunta KInté”.

Publicité

En surnommant son coéquipier de “Kunta Kinté”, le message de Zlatan a tout de suite fait le tour des tabloïdes. Si ça fait parler assez, c’est justement parce que Kunta Kinté n’est nul autre que le nom d’un ancien esclave africain.

Le film qui avait été fait à son sujet, issu d’un roman célèbre, avait été plébiscité dans toutes les plateformes de cinéma au monde. Ce clin d’œil d’Ibra à cet esclave africain en le comparant à Bailly a fait sourire ce dernier. Certainement, ils en savent beaucoup au sujet de ce personnage mythique qui fait parti du patrimoine culturel africain.

Articles similaires

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page