Nigeria

Nigeria: 1800 civils libérés des mains de Boko Haram

Ce sont en tout 1800 civils qui ont été libérés des mains des combattants de la secte Boko Haram retranchés dans la forêt de Sambisa, au Nigeria. L’annonce de leur libération a été faite mercredi par l’armée nigériane au terme de plusieurs opérations de recherche.

Nigeria: 1800 civils libérés des mains de Boko Haram

Publicité

“Lors de nos opérations sur la période du 14 au 21 décembre 2016, un total de 1 880 civils ont été sauvés dans les enclaves de Boko Haram”. C’est en ces termes que le général Leo Irabor annonce la libération des civils à travers un communiqué publié après une conférence de presse dans la capitale du Borno, Maiduguri.

La forêt de Sambisa occupe une superficie de 1 300 km². Elle est située dans l’Etat du Borno. C’est dans cette jungle que des combattants du groupe ont trouvé refuge après plusieurs revers militaires.

Selon le général Leo Irabor, les opérations se poursuivaient dans le cadre de la campagne lancée l’an dernier pour déloger les combattants djihadistes de la zone. A en croire, ce responsable militaire de l’armée nigériane, des centaines de combattants de Boko Haram ont été capturés

Nigeria: 1800 civils libérés des mains de Boko Haram“De même, entre les 14 et 21 décembre, un total de 564 terroristes de Boko Haram ont été arrêtés et 19 autres se sont rendus à nos soldats. Sept combattants suspects d’enlèvement et 37 étrangers ont également été arrêtés”, explique le général Leo Irabor, et d’ajouter que “sept suspects d’enlèvement et 37 étrangers ont également été arrêtés”.

Le groupe djihadiste est l’auteur de nombreux enlèvements, dont celui de plus de 200 lycéennes de la ville de Chibok en avril 2014.

Pub


La hiérarchie militaire du Nigeria confirme qu’un nombre important de membres de Boko Haram ont été tués et une cache d’armes et de munitions a également été découverte

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer