Coronavirus
A la Une

4 grandes leçons que l’Afrique devrait tirer de la pandémie de Covid-19

L’Afrique doit tirer les leçons de la pandémie de coronavirus et se préparer pour l’avenir.

Le continent compte actuellement plus de 42 000 cas, selon le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine.

Les organisations internationales de santé et les parties prenantes sont surprises par le faible nombre de cas de Covid-19 sur le continent par rapport à d’autres parties du monde. Elles affirment que la mauvaise qualité des installations sanitaires et d’assainissement, associée au problème de l’eau potable sur le continent, devraient accélérer la propagation du virus dans des circonstances normales.

Certains observateurs pensent que l’expérience de l’Afrique avec le virus Ebola il y a environ un an a joué un rôle important dans la préparation du continent à la pandémie de coronavirus.

Alors que le monde est à la recherche d’un vaccin contre le coronavirus, voici quelques leçons que l’Afrique doit tirer de cette expérience.

L’Afrique doit améliorer ses infrastructures sanitaires :

Il est consternant qu’au moment où la pandémie a été annoncée, les pays africains ne disposaient pas d’assez d’installations pour effectuer des tests. Les services spécialisés des centres nationaux de santé se sont plaints de l’insuffisance des effectifs et des équipements pour lutter efficacement contre la pandémie.

Un pays comme le Nigeria, qui est considéré comme l’une des meilleures économies d’Afrique, ne possédait qu’un seul centre de santé, situé dans l’État de Lagos, dans toute la région occidentale, capable d’effectuer des tests. Il a fallu l’intervention de l’OMS et d’autres donateurs pour mettre en place des centres de dépistage d’urgence dans tout le pays. Les infrastructures doivent être améliorées pour pouvoir répondre à de telles urgences à l’avenir. 

Les pays africains doivent disposer d’une base de données sur les citoyens :

De nombreuses nations africaines ne disposent pas d’une base de données sur leurs citoyens. Bien que de nombreux pays du continent aient introduit l’identité bancaire biométrique pour lutter contre la fraude financière, la pandémie a révélé les failles du système, le gouvernement n’ayant pas pu tenir ses promesses d’aide financière.

Plusieurs ont critiqué les autorités pour avoir affirmé qu’elles avaient des problèmes pour fournir une aide financière à leurs citoyens en plein confinement. Les critiques estiment que le fait de disposer d’une base de données aurait permis de classer facilement les citoyens par région.

Les nations africaines doivent améliorer la sécurité :

L’un des plus grands problèmes auxquels sont confrontés les citoyens à la suite de ce confinement est la sécurité. Un grand nombre de vols, d’effractions et d’attaques à main armée ont été commis dans de nombreuses régions du continent.

Selon des informations, plusieurs agents des forces de l’ordre ont abusé de leur pouvoir en tirant sur des personnes pour non-respect des mesures de confinement. Les autorités devraient amener les agents de sécurité à comprendre que leur rôle consiste à protéger la vie et les biens des citoyens et non de les détruire.


L’Afrique devrait élaborer une stratégie d’intervention d’urgence :

Le continent semble être en retard en matière de réponse aux crises. Les autorités ont été critiquées pour l’insuffisance des soins de santé et des installations de sécurité dans différentes villes du continent.

Au lendemain d’une crise, les autorités créent des centres d’urgence improvisés qui sont souvent démolis après. Ainsi, si une autre crise survient, le continent repart de zéro.

Il est donc nécessaire d’investir dans des installations de soins de santé et de sécurité durables.

Crédit photo : lifegate

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!