Nigeria

Crise au sein de Boko Haram: Abubakar Shekau, abat l’un de ses commandants. La raison!

“Écoutez-moi: j’ai tué Tasiu. Écoutez-moi bien”. C’est en ces termes que le leader de la secte Boko Haram,  Abubakar Shekau a annoncé dans un enregistrement sonore, destiné aux membres du mouvement jihadiste, avoir tué l’un de ses commandants et plus proche collaborateur.

Shekau accuse Tasiu ou encore Abu Zinnira ,de trahison et de complot visant à le renverser avec un autre commandant du nom de Baba Ammar.
Le commandant abattu, joue au sein de la secte Boko Haram, le rôle de porte-parole. Il apparait comme l’un des porte-paroles dans plusieurs vidéos du groupe, notamment celle qui avait revendiqué l’enlèvement des lycéennes de Chibok en 2014.

Publicité

La réunion, qui s’est déroulée le 18 décembre dernier, visait à “faire taire les rumeurs autour de la mort de Tasiu”, selon les déclarations de Shekau, à la tête du groupe islamiste depuis 2009, après la mort de son fondateur Mohamed Yusuf.

Dans ce dernier enregistrement audio, Shekau accuse Abu Zinnira d’avoir tenté de le renverser avec un autre commandant, Baba Ammar. Ils les accusent également d’avoir mené des combats sans son consentement et d’avoir fait courir le bruit qu’il était devenu incapable de mener l’insurrection.

“Dites-moi quelle est la punition pour ceux qui complotent contre leur chef ?”, interroge Shekau pendant cette réunion. “De par notre code d’allégeance, nous n’hésiterons pas à sanctionner tout élément qui commet ce crime”.

“Des avocats envoyés par le diable sont au travail, et essaient d’instiller le doute dans les esprits de nos combattants, car ils réalisent maintenant que nous sommes sur le point de gagner notre jihad”, poursuit Shekau, cependant en position de faiblesse, contre les forces de sécurité nigérianes et contre son propre clan.

Crise au sein de Boko Haram: Abubakar Shekau, abat l'un de ses commandants. La raison!

L’annonce met fin aux rumeurs qui faisaient croire que, Shekau était incapable de mener l’insurrection alors qu’en réalité, c’est faux.
Depuis l’entame de l’insurrection de la secte au Nigeria, plus de 20’000 personnes sont déjà mortes et  2,6 millions de déplacés. Ce, depuis 2009 alors que la secte détient des milliers de personnes en captivité.

Crise au sein de Boko Haram: Abubakar Shekau, abat l'un de ses commandants. La raison!

Publicité 2

Retranché dans la forêt de Sambisa, Shekau et ses troupes d’environ 25000 combattants font face ces derniers temps, aux soldats nigérians qui  infligent de lourdes pertes dans les rangs de Shekau. L’on se rappelle aussi que, la secte traverse une zone de turbulence depuis la scission intervenue entre Shekau et ‘Abou Mosab al Barnaoui. Ce dernier avait annoncé avoir pris la tête du groupe en devenant le califat de l’Afrique de l’Ouest en remplacement d’Aboubakar Shekau.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer