À la UneCôte d'IvoirePolitique
Trending

Adjoumani après les préalables de l’opposition:” Bédié préfère engager l’épreuve de force avec le pouvoir”

Le Porte-parole principal du RHDP, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a animé une conférence de presse le 22 novembre 2020. Il s’agissait pour lui de répondre au Président Bédié. Le président du PDCI conditionne la reprise d’un dialogue avec Ouattara par la libération des opposants arrêtés.

“Au lieu donc de saluer les mesures de confiance instaurées par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA et de s’inscrire résolument dans le sens de l’apaisement, Monsieur Henri Konan Bédié, contre toute attente, préfère engager l’épreuve de force avec le pouvoir”, s’est insurgé Adjoumani au cours de son propos liminaire.

Au Président Bédié, leader de l’opposition qui réclame la libération des cadres de l’opposition emprisonnés, Adjoumani répond qu’il ne saurait dicter ses exigences. En effet, selon Adjoumani “Pour le RHDP, il n’est point question de succomber à ce chantage odieux, à cette surenchère nauséeuse et inacceptable”.

Cela d’autant plus que “les faits qui ont présidé à l’arrestation des personnes dont la libération est réclamée sont extrêmement graves”, d’après le porte-parole principal du RHDP. Mieux, le ministre Adjoumani s’est demandé, concernant Bédié si “Le bourreau qui a été défait, peut-il imposer les règles du jeu à la victime de ses violences ?

C’est pourquoi il s’est interrogé sur les réelles intentions de Bédié et des conséquences qu’il pourrait encourir avec ses attitudes bravaches.

Monsieur Henri Konan Bédié n’est-il pas en train d’abuser des privilèges de son âge ou de la retenue dont font preuve les autorités compétentes à son égard du fait de cet âge avancé ? s’est demandé Adjoumani.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button