À la UneMonde

Afghanistan: Des mères jettent leurs bébés par-dessus des clôtures en fil de fer barbelé et supplient les soldats de les protéger

Des mamans afghanes désespérées ont été filmées jetant leurs bébés par-dessus des clôtures en fil de fer barbelé à l’aéroport de Kaboul et suppliant les parachutistes britanniques de les mettre en sécurité. 

Des scènes de violence se sont déroulées sur l’une des routes menant à Hamid Karzai International alors que les gens tentent d’échapper à un avenir incertain sous le contrôle des talibans.

L’entrée de l’hôtel Baron est devenue le point central où se rassemblent les Afghans cherchant refuge au Royaume-Uni dans l’espoir de pouvoir échapper aux talibans.

Publicité

Il est gardé par les troupes du régiment de parachutistes.

Un officier a déclaré à l’Independent : « Les mères étaient désespérées, elles se faisaient battre par les talibans. 

Afghanistan: Des mères jettent leurs bébés par-dessus des clôtures en fil de fer barbelé et supplient les soldats de les protéger

« Elles ont crié ‘sauvez nos bébés’ et nous ont jetés les bébés.

« Certains des bébés sont tombés sur les barbelés. C’était horrible ce qui s’est passé.

« À la fin de la nuit, il n’y avait pas un seul homme parmi nous qui ne pleurait pas. »

Afghanistan: Des mères jettent leurs bébés par-dessus des clôtures en fil de fer barbelé et supplient les soldats de les protéger

Un autre officier supérieur de l’armée a parlé des scènes à Sky News.

Il a déclaré : « C’était terrible, les femmes jetaient leurs bébés par-dessus le fil de rasoir, demandant aux soldats de les prendre, certains se sont pris dans le fil.

« Je suis inquièt pour mes hommes, je réconfortais certains, tout le monde a pleuré hier soir. »

Afghanistan: Des mères jettent leurs bébés par-dessus des clôtures en fil de fer barbelé et supplient les soldats de les protéger

Le Royaume-Uni évacue actuellement les citoyens britanniques et les Afghans qui ont travaillé pour le gouvernement pendant la guerre de 20 ans.

La route vers l’hôtel Baron mène également aux installations d’autres pays qui procèdent à des évacuations, et le nombre de ceux qui cherchent désespérément à s’échapper augmente de jour en jour, même ceux qui n’ont pas de papiers supplient d’être transportés par avion vers un lieu sûr.

Publicité 2

Le secrétaire à la Défense Ben Wallace a déclaré que les forces armées ne peuvent pas emmener des jeunes sans leurs familles.

Cependant, il a assuré que le gouvernement britannique continuait de charger les familles dans les avions au départ de l’aéroport de Kaboul et qu’il continuerait à « suivre ce processus ».

Il a déclaré qu’au moment où il parlait, les troupes embarquaient 120 familles dans un avion pour le départ, et 138 autres devraient partir quelques heures plus tard.

Et d’ajouter: « C’est maintenant un aéroport ouvert 24 heures sur 24 pour les avions militaires et ils passent.

« Évidemment, nous ne pouvons pas simplement prendre un mineur tout seul et c’est difficile, je pense que si vous voyez dans les images, l’enfant est pris – ce sera parce que la famille sera également prise.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page