À la UneAsieMonde
A la Une

Afghanistan: les Talibans révèlent le pays qui serait leur plus proche allié

Les responsables talibans ont déclaré que la Chine était leur allié le plus proche au sein de la communauté internationale.

Les militants disent que Pékin est « prêt à investir et à reconstruire » l’Afghanistan et décrivent la nation comme leur « partenaire principal ».  Zabihulla Mujahid, le porte-parole du groupe, a déclaré que les Chinois aideraient à relancer l’exploitation du cuivre afghan. Il a également félicité les Chinois pour leur projet d’investissement One Belt One Road qui a progressé malgré les critiques des pays occidentaux.

Publicité
Afghanistan: les Talibans révèlent le pays qui serait leur plus proche allié

La Chine est l’un des rares pays à ne pas avoir évacué le personnel de son ambassade à Kaboul à la suite de la prise de pouvoir par les talibans. Il a également été rapporté qu’une délégation talibane s’est rendue en Chine en juillet pour des entretiens avec le ministre des Affaires étrangères Wang Yi, à Tianjin. 

M. Mujahid a déclaré au journal italien La Repubblica: « La Chine est notre principal partenaire et représente pour nous une opportunité fondamentale et extraordinaire car elle est prête à investir et à reconstruire notre pays. Nous tenons en haute estime le projet One Belt One Road qui servira à faire revivre l’ancienne route de la soie. Au-delà, nous avons de riches mines de cuivre qui, grâce aux Chinois, peuvent être remises en production et modernisées.  La Chine représente notre passeport vers les marchés du monde entier. »

Afghanistan: les Talibans révèlent le pays qui serait leur plus proche allié

Ses commentaires interviennent après que le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab a déclaré que la Grande-Bretagne ne « reconnaîtrait les talibans à aucun moment dans un avenir prévisible ». Mais il a déclaré qu’un « engagement direct » avec le groupe était nécessaire, pour garantir que les ressortissants britanniques et les alliés afghans puissent quitter l’Afghanistan.

Le Premier ministre Boris Johnson a réitéré le message, ajoutant que si les Talibans voulaient s’engager avec l’Occident, alors « la première priorité pour eux est pour nous un passage sûr pour ceux qui veulent partir ».

Publicité 2

LIRE AUSSI: Afghanistan / Droit des Femmes: un porte-parole des talibans met en garde les États-Unis

Raab a également déclaré que les vols d’évacuation d’Afghanistan pourraient reprendre « dans un avenir proche » après des pourparlers avec les dirigeants du Qatar.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page