Divers

Afrique du Sud: L’économie en récession pour la deuxième fois en 8 ans

Selon les chiffres officiels, publiés mardi matin, l’économie sud-africaine est officiellement entrée en récession pour la première fois depuis 2009. Au premier trimestre, le PIB sud-africain s’est à nouveau contracté de -0,7%, après avoir déjà reculé au dernier trimestre 2016

Le président Jacob Zuma a restructuré son cabinet et a licencié Pravin Gordhan, son ministre des Finances en mars, un réaménagement qui a vu le pays perdre son statut de grade d’investissement avec deux sociétés de notation pour la première fois en 17 ans.

Publicité

« L’économie sud-africaine est entrée en récession avec la baisse de 0,7% de son PIB au premier trimestre 2017 qui suit une contraction de 0,3% au quatrième trimestre 2016 », a noté mardi StatsSA, l’office national des statistiques sud-africain.

Les analystes s’attendaient à de meilleures performances : ils avaient prédit une légère croissance de l’économie sud-africaine.

Mais le recul des activités de ce premier trimestre 2017 a pour principale raison, les mauvais résultats de la production d’électricité et de l’industrie manufacturière.

Cependant, le tableau n’est pas complètement sombre : l’industrie, les mines et l’agriculture affichent de bons résultats et sont en forte reprise.

L’annonce de cette récession a immédiatement fait chuter le rand (-1,5% face au dollar), la très volatile devise nationale.

La consommation des ménages a diminué de 2,3% avec les dépenses consacrées aux aliments et aux boissons non alcoolisées, aux vêtements et aux chaussures, et a transporté les principaux contributeurs à une croissance négative, a rapporté Fin24.

Mais avec cette annonce, bien peu de signaux sont au vert pour l’économie sud-africaine.

Publicité 2


Son taux de chômage a même atteint au début du mois son plus haut niveau depuis treize ans, avec 27,7% de la population active officiellement sans emploi.

Les fermetures d’entreprises se succèdent également dans ce pays qui fut la locomotive de l’industrie africaine.

Fitch et S & P ont cité l’incertitude politique comme leurs raisons de dégradation de l’Afrique du Sud au statut de malbouffe.

Le chef de l’État est la cible de nombreuses critiques en Afrique du Sud pour son implication supposée dans diverses affaires de corruption qui affectent l’économie du pays.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer