À la UneAfrique

Afrique du Sud: un couple électrocuté à mort un jour après son retour de sa lune de miel

Un couple de jeunes mariés d’Afrique du Sud a été électrocuté à mort le dimanche 13 juin, juste un jour après leur retour de lune de miel.

La police de Gauteng a confirmé que les corps de Zaheer Sarang et Nabeelah Khan avaient été retrouvés dimanche 13 juin dans l’après-midi.

Publicité

Le porte-parole de la police de Johannesburg, le capitaine Mavela Masondo, a déclaré que les corps du couple avaient été retrouvés sous la douche.

Afrique du Sud: un couple électrocuté à mort un jour après son retour de sa lune de miel

Masondo a révélé: 

« On soupçonne que le couple a été électrocuté. La police attend toujours les résultats post-mortem qui confirmeront la cause du décès. »

Il a été allégué que Khan, 24 ans, a été électrocuté après avoir touché un robinet dans la douche et que son mari a été électrocuté lorsqu’il a essayé de l’aider.

Activiste communautaire, Aziz Ally a déclaré aux journalistes que les pannes de courant et les connexions illégales dans la région étaient un gros problème. Selon lui, des liaisons illégales ont été établies « au grand jour ». 

Publicité 2

«Le problème, c’est qu’il y a beaucoup d’autres résidents de Homestead Park, Mayfair South, qui vivent également ce choc lorsqu’ils touchent les robinets de leur maison.

« Cela semble être un problème plus important en termes de ce qui se passe. »

Il a révélé qu’avant l’incident, le couple avait enregistré des pannes de courant et qu’il n’avait jamais reçu de réponse probante à chaque fois qu’il déposait une plainte auprès de City Power.

Le PDG de City Power, Mongezi Ntsokolo, a également confirmé l’incident et a depuis ordonné une enquête urgente sur les allégations selon lesquelles une faute, causée par des connexions électriques illégales, a entraîné la mort du couple.

« Dès lundi matin, une équipe s’est occupée d’une enquête préliminaire pour établir les faits, et nous fournirons les détails plus tard.

« Pendant que nous sommes occupés par des enquêtes, nous exhortons les résidents à s’abstenir de falsifier les infrastructures électriques, le vandalisme et les connexions illégales qui pourraient entraîner un dysfonctionnement du circuit. »

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page