À la UneFootballSport
A la Une

Théories du complot autour du malaise de Christian Eriksen : les théoriciens font une choquante révélation

Le monde du football s’est arrêté pendant un moment samedi soir après que le milieu de terrain danois Christian Eriksen s’est effondré sur le terrain lors du match Danemark- Finlande suite à un arrêt cardiaque.

La star de l’Inter Milan a reçu un massage cardiaque sur le terrain et l’équipe médicale a confirmé qu’il était « mort » avant d’être réanimé par un défibrillateur et transporté dans un hôpital de Copenhague pour des soins appropriés.

Publicité

Lire aussi: Euro 2021-Christian Eriksen/ Le médecin de l’équipe révèle: « Il était mort »

Les scènes choquantes de son effondrement ont laissé plusieurs personnes sans voix, mais les théoriciens du complot anti-vaxx répandaient déjà des rumeurs sur ce qui était arrivé à Eriksen quelques heures seulement après l’incident.

Comme le rapporte Vice, la rumeur a commencé après qu’un théoricien tchèque nommé Lubos Motl a tweeté que le médecin en chef et cardiologue de l’Inter Milan avait déclaré à Radio Sportiva qu’Eriksen avait reçu le vaccin Pfizer le 31 mai.

C’est complètement faux et Motl a depuis supprimé les tweets mais cela n’a pas empêché qu’ils soient largement diffusés sur des plateformes comme Facebook, Instagram et Telegram. Non seulement Eriksen n’avait pas le coronavirus, mais il n’a pas reçu le vaccin Pfizer ni aucun type de vaccin Covid, d’ailleurs.

Le directeur de l’Inter, Giuseppe Marotta, a déclaré à Rai Sport : « Eriksen n’a pas eu de Covid et n’a pas été vacciné non plus. »

Radio Sportiva a depuis confirmé qu’ils n’ont jamais rapporté cela. Motl a ajouté que sa source « aurait pu être fausse. »

La théorie de Motl a depuis été partagée par plusieurs personnes controversées, notamment la commentatrice de droite Katie Hopkins, l’auteur Alex Berenson et l’ancien footballeur devenu théoricien de la conspiration Matt Le Tissier.

Publicité 2

Les négationnistes et les anti-vaxx sont devenus obsédés par les rares rapports d’inflammation cardiaque (myocardite) pour ceux qui ont reçu le vaccin Pfizer ou Moderna. 226 cas de cette affection ont été signalés chez des personnes de moins de 30 ans selon le CDC, qui a organisé une réunion d’urgence pour faire face à la situation.

Quoi qu’il en soit, cela n’a rien à voir avec ce qui est arrivé à Eriksen samedi, car le vaccin Covid n’a jamais été administré au joueur.

Crédit photo : yahoo

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page