À la UneMondePolitique
A la Une

Le chef d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri tué par une frappe de drone américain en Afghanistan, selon Biden

Le président américain a déclaré que « justice a été rendue » après avoir ordonné la frappe qui a tué l’un des cerveaux des attentats terroristes du 11 septembre.

« Ce chef terroriste n’est plus », a ajouté M. Biden, avant d’exprimer son espoir que le meurtre apporte « une mesure supplémentaire de fermeture » aux familles des près de 3 000 personnes décédées lors des attentats du 11 septembre 2001.

Le président a ajouté que l’Afghanistan « ne redeviendra plus jamais un refuge pour les terroristes » après que la frappe a été menée près d’un an après le retrait des troupes américaines du pays.

Le chef terroriste égyptien se tenait dimanche matin sur le balcon d’un refuge du centre-ville de Kaboul lorsqu’il a été tué par deux missiles Hellfire tirés d’un drone.

S’adressant à la nation depuis le balcon de la salle bleue de la Maison Blanche, M. Biden a déclaré que « justice a été rendue » après avoir autorisé la frappe qui a tué l’homme qui était l’un des cerveaux des attentats terroristes du 11 septembre.

M. Biden a déclaré qu’aucun des membres de la famille de l’homme de 71 ans n’avait été blessé et qu’il n’y avait eu aucune victime civile.

Le président américain a déclaré : « Les États-Unis continuent de démontrer notre détermination et notre capacité à défendre le peuple américain contre ceux qui cherchent à nous faire du mal.


Ayman al- Zawahiri était l’éminence grise du mouvement terroriste fondé par Oussama Ben Laden. Selon les Américains, il était pratiquement le concepteur des attentats du 11 septembre 200.

Si son décès est confirmé par ses partisans, ce serait un coup dur pour les Talibans et les afficionados d’Al Qaeda. L’organisation était déjà en perte de vitesse surplantée par l’Etat Islamique.

Al Zawahiri est devenu le chef d’Al Qaeda après la mort d’Oussama Ben Laden en 201, lui aussi prétendument tué par les Américains. Al Qaeda se retrouverait donc sans chef, à la suite de ce décès annoncé puisqu’il y a deux ans, le second de Zawahiri avait été tué par des agents israéliens en Iran. Joe Biden devrait faire une déclaration sur cette opération.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page