Afrique

Tunisie : 6ème Anniversaire de la révolution sur fond de contestations…Les raisons!

Les Tunisiens célébraient ce samedi 14 janvier, les six ans de leur révolution. Cette révolution a vu la chute du dictateur Zine el Abidine Ben Ali. La révolution de 2010 a été déclenchée à Sidi bouzid par l’immolation par le feu le 17 décembre 2010 du vendeur ambulant Mohamed Bouazizi.

Des manifestations, marquées par des émeutes sanglantes, avaient alors éclaté. Ces manifestations s’étendirent ensuite dans tout le pays. Sous la pression populaire, Ben Ali finit par prendre la fuite pour l’Arabie saoudite le 14 janvier 2011.

Publicité

Pour cette commémoration des six ans de la révolution, le paysage était cependant contrasté. En effet, de nombreux mouvements de contestation ont néanmoins éclaté dans le pays, signe que les objectifs économiques et sociaux de la révolution n’ont pas encore été atteints.

À Tunis la capitale, une foule munie de nombreux drapeaux tunisiens s’est rassemblée sur l’avenue Habib-Bourguiba, l’une des principales artères de la ville, en présence de membres de partis politiques et d’ONG, et sous un dispositif de sécurité renforcé en raison des craintes d’attentat.

« Pneus brûlés et jets de pierres »

La population protestait ce samedi contre le chômage et la vie chère. Par ailleurs, quelques 150 chômeurs ont brûlé des pneus pour bloquer la route principale de Menzel Bouzaiane, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Sidi Bouzid.

Des protestations similaires ont eu lieu à Meknassi, près de Sidi Bouzid, où une grève générale a été observée jeudi pour réclamer des emplois et le développement de la région.

À Ben Guerdane, les manifestants réclamaient l’ouverture du poste-frontière de Ras Jédir et le libre passage des marchandises.

« Des projets pour lutter contre le chômage et les inégalités sociales »

Publicité 2

Selon la télévision privée “Nessma”, des heurts ont éclaté lors du passage du convoi présidentiel, les forces de l’ordre répondant avec des tirs de grenades lacrymogènes aux jets de pierres de certains manifestants.

Samedi, le président Beji Caïd Essebsi a annoncé de nouveaux projets pour lutter contre le chômage et les inégalités sociales lors d’un déplacement dans le gouvernorat de Gafsa, dans le centre du pays.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page