MondeSIDEBAR

Arabie saoudite : un Nigérian condamné à mort décapité au sabre

Il portait le nom de Fahd Houssaoui, de nationalité nigériane. Le dimanche 29 mai dernier, Il a été décapité au sabre à Ryad, la capitale saoudienne, pour avoir été reconnu coupable de meurtre sur un policier saoudien.

En effet, l’AFP rapporte que cette autre exécution est la 95ème du genre en Arabie Saoudite. Selon le ministère saoudien de l’intérieur, le Nigérian est accusé d’avoir « étranglé et cogné plusieurs fois la tête d’un policier saoudien contre le sol » jusqu’à ce que mort s’en suive.

Publicité

Par ailleurs, l’ONG Amnesty International, défendant les droits humains, a exprimé toute son inquiétude face à la hausse du nombre d’exécutions en Arabie saoudite. Pour Amnesty avec ce rythme, « l’Arabie saoudite aura mis à mort plus de cent personnes au cours des six premiers mois de cette année ».

Poursuivant, James Lynch, directeur adjoint de l’ONG pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord, a expliqué que « Les exécutions en Arabie saoudite augmentent de façon spectaculaire depuis deux ans et cette tendance épouvantable ne montre aucun signe de ralentissement ».

Selon l’Agence France Presse, le 2 janvier dernier, 47 personnes furent exécutées en une seule journée pour « terrorisme », dont le dignitaire et opposant chiite saoudien Nimr Al-Nimr. Sa mise à mort avait provoqué une crise avec l’Iran. Et toujours la même source, révèle qu’en 2015, 153 personnes ont été exécutées en Arabie saoudite, un niveau inégalé depuis vingt ans dans ce royaume ultra conservateur régi par une interprétation rigoriste de la loi islamique (charia).

Les autorités saoudiennes invoquent la dissuasion pour justifier la peine de mort, appliquée dans des affaires de terrorisme, de meurtre, de viol, de vol à main armée et de trafic de drogue.

Tags

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée +224-669-00-03-21 aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

19 commentaires

  1. alhemdou lillahi rabil allamin, tu enleve une vie on enleve la tienne.voici une religion de droiture. si on appliquai la charia partout dan le monde il y aura moin de meurtre ,de viole,de corruption etc.qu’allah nous guide

    1. rien n’est cool dans ça , c’est de la sauvagerie un etre vivant composé de sang et de la chair est sacré et aucun être n’a le droit d’arraché a l’autre. car personne n’est parfait sur la terre….

  2. Parce que eux les arabes respectent tout quand ils vivent chez les autres ? Bande des malades, quel Dieu qui vous autorise de mettre fin à la vie de vos semblables, la justice humaine ne jamais parfait, en fermer en prison avec une condamnation à perpétuité oui, on peut comprendre, mais tué les gens cadeau comme ça, peut être même ya erreur de jugement

  3. c est un pas une raison suiffisant de faire execute des gens comme si cetait vous le créateur de cet mnde .Dieu ne vous pardonneras jamais pour cette acter . votre pays subiras un sentiments severe que vous ne ouiblie jamais .sachet que vs nêtet le bien venui sur Notre teritoire …;il faut que (L O N U) applique des sanctions économique et des satimas severe .pour mntre a cest barbare leur limite .,?!:

  4. Et le bourreau aura-t-il droit aussi à la médaille d’honneur décernée par la France? Je présume qu’ils étudient la question au quai d Orsay. S’ils achètent des rafales ce sera dans le package.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer