Afrique
A la Une

Attaque xénophobe en Afrique du Sud : les étrangers exigent leur rapatriement

Les étrangers en Afrique du Sud craignent pour leur vie suite aux récentes attaques xénophobes. Mercredi des dizaines d’étrangers ont campé devant les bureaux du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), au Cap, réclamant leur rapatriement.

Environ 250 étrangers, parmi lesquelles de nombreux demandeurs d’asile de divers pays africains, ont juré de ne pas quitter les lieux tant que le HCR n’aurait pas réglé leur situation.

Publicité
Attaque xénophobe en Afrique du Sud : les étrangers exigent leur rapatriement

Enveloppés dans des couvertures, les femmes et les enfants étaient allongés sur des nattes, tandis que les hommes faisaient les cent pas.

« Nous sommes ici parce que nous voulons que l’ONU et d’autres organisations aident les réfugiés, nous emmènent dans un endroit sûr. Il n’y a pas de paix en Afrique du Sud, nous ne sommes pas en sécurité », a déclaré Radjab Mugemangango 47, un chauffeur Uber rwandais, cité par l’AFP.

En août et début septembre, le pays a connu une vague de violences xénophobes qui a fait 12 morts, dont une majorité de Sud-Africains.

L’Afrique du Sud est la première puissance industrielle en Afrique et attire des millions de migrants à la recherche de meilleures perspectives d’emploi et les demandeurs d’asile à la recherche de sécurité.

Crédit photo : aljazeera

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer