Nigeria
A la Une

Attaques Xénophobes : L’apôtre Suleman offre des billets d’avion gratuits pour l’évacuation des Nigérians

A peine trois jours après le début de l’évacuation des Nigérians en Afrique du Sud par Air Peace à la suite d’attaques xénophobes, l’apôtre Suleman a décidé d’offrir des billets d’avion gratuits pour l’évacuation de plus de Nigérians.

Le fondateur d’Omega Fire Ministries Worldwide, l’apôtre Johnson Suleman, a déclaré jeudi qu’il est prêt à contribuer pour le rapatriement des Nigérians en Afrique du sud.

Publicité

L’homme de Dieu va payer le billet d’avion de certains Nigérians qui veulent rentrer dans leur pays.

« Je viens d’apprendre que 900 Nigérians veulent rentrer chez eux. J’ai demandé que des billets d’avion soient achetés pour 20 Nigérians qui veulent rentrer aux pays ».

« Je prendrai en charge les frais. Veuillez-vous inscrire à notre église de Johannesburg. Nous assisterons davantage par la grâce de Dieu. Que Dieu vous garde tous en vie », a-t-il écrit sur Twitter.

Il convient de rappeler que le PDG de la compagnie aérienne Air Peace, Allen Onyema, avait promis de mettre à la disposition du gouvernement des avions pour le rapatriement des Nigérians.

« Air Peace est prête à soutenir les efforts du gouvernement nigérian dans cette affaire. Nous allons déployer nos avions pour évacuer gratuitement les Nigérians », avait-il déclaré.

Crédit photo : jejeupdates

https://www.legit.ng/1259322-xenophobia-apostle-suleman-offers-free-flight-tickets-evacuation-nigerians.html

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer