Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: un vendeur de poulets roué de coups de machette par des bandits

Un commerçant ambulant de poulet de nationalité nigérienne, a été victime de vol. Le sieur Mamoudou a été roué de coups de machette par ses agresseurs avant que ces derniers ne le dépossèdent de la somme de 75000 F CFA, représentant sa recette du jour.

Selon les informations, le vendeur admis actuellement dans un hôpital, est un vendeur de garba (mets local, fait à base de semoule de manioc, généralement, accompagné de poisson thon) à Yopougon MICAO. Mais, à l’occasion de la fête de Pâques, il a abandonné cette activité pour se consacrer à celle de la vente de poulets de chair.

Publicité

C’est dans l’exercice de cette nouvelle activité qu’il a rencontré ces malfaiteurs. De fait, selon notre source, le vendeur emprunte un couloir peu fréquenté comme raccourci, à la zone industrielle, débouchant sur la ruelle principale de la cité flamboyant. C’est là qu’il est interpellé par un jeune homme”, a rapporté un témoin, proche de la victime. A en croire d’autres sources, le jeune agresseur  s’est fait passer pour un client.

Il a engagé des échanges sur le prix du poulet. Mais, Contre toute attente, il sort un couteau et somme Mamoudou de lui donner la marchandise, ainsi que sa recette. L’agresseur est rejoint quelques instants après, par quatre autres individus embusqués, dont l’un a asséné un coup de machette au poignet de l’infortuné vendeur de poulet. Ce dernier recevra ensuite, d’autres coups au front et aux bras.

“Ici, on est syndicat, tous ceux qui passent doivent nous donner pour nous“, auraient déclaré les agresseurs.

Le vendeur nigérien, blessé grièvement, avait tenté de fuir. Mais, c’était sans compter avec la détermination de ces malfrats d’une autre espèce. Dans sa fuite, ils ont réussi à le rattraper. Fauché, lynché et dépouillé de la somme de 75.000 F CFA, Mamoudou a été abandonné par ses bourreaux.

Peu après leur départ, la victime, malgré la douleur et le sang sur le corps, est parvenue tout de même, à se relever et à alerter ses compatriotes. Lesquels l’ont conduit dans un centre de santé.

Publicité 2


Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer