Sport

Banque Mondiale: Donald Trump explique pourquoi sa fille devrait occuper la tête de l’institution

Le président des Etats-Unis Donald Trump souhaiterait voir sa fille Ivanka Trump à la tête de la Banque Mondiale. D’après le mensuel The Atlantic, le numéro 1 américain a indiqué qu’il a même pensé nommer sa fille Ivanka Trump, 37 ans à la tête de la Banque Mondiale.

« J’ai même pensé à Ivanka pour la Banque mondiale« , institution fondée en 1944 à Bretton Woods en même temps que le Fonds monétaire international (FMI). « Elle aurait été excellente pour ce poste parce qu’elle est très bonne avec les chiffres« , ajoute-t-il

Sur les raisons de cette intention de nommer sa fille à ce poste, Donald Trump explique que « Sa fille est très bonne avec les chiffres » et d’ajouter que « C’est une vraie diplomate. Elle aurait été géniale aux Nations unies par exemple [comme ambassadrice des États-Unis] ». « Si je l’avais nommée, ils auraient crié au népotisme alors que cela n’aurait absolument rien eu à voir avec du népotisme ».

Ivanka Trump, la fille aînée du président Donald Trump est déjà conseillère à la Maison Blanche. Le président Trump admire particulièrement la façon dont sa fille gère les situations de stresse ou de pression :

« Elle est calme. Je l’ai vue dans des situations d’énorme stress, elle réagit très bien (…) Elle a une présence extraordinaire quand elle entre dans une pièce« , a fait savoir le président Trump avant de continuer « Si elle décidait un jour d’être candidate à la présidentielle, je pense qu’elle serait très très difficile à battre« .

Il faut souligner par ailleurs que le 45e président des États-Unis  est très attaché à sa fille. Cette dernière a une véritable influence sur certaines de ses décisions. « Elle m’appelait et elle disait : Papa ! Tu ne comprends pas ! Tu dois faire ça, tu dois le faire !« , avait révélé Trump et il lui a répondu « Ok c’est bon« .


 

Crédit photo: Sputnik

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!