Divers

Serge Beynaud réagit aux critiques des internautes après s’être moqué de Krépin Diatta

Le célèbre artiste ivoirien du coupé décalé Serge Beynaud faisait partie de la liste de ceux qui se sont moqués du physique de l’international footballeur sénégalais Krepin Diatta. Mais au regard de l’ampleur que cette blague de mauvais goût avait pris sur les réseaux sociaux, le chanteur a décidé de faire profil bas et de s’excuser pour cette blague.

Sur son compte instagram, Serge Beynaud avait comparé le milieu sénégalais à l’ex-danseur d’Arafat dj appelé « La Beauté ». Une blague qui avait provoqué la colère de ses fans particulièrement ceux du Sénégal. Ces derniers n’ont pas hésité à le lui faire savoir à travers des propos assez durs parfois.

« Critiquer publiquement le physique d’une personne est indigne, Serge Beynaud. Je me désabonne de ta page, car ce n’est pas cet artiste que j’ai connu. Tu viens de perdre de nombreux fans sénégalais pour cette publication idiote », a déclaré un internaute à Serge Beynaud comme le rapportent nos confrères d’Afrique sur 7.

Au regard de la forte exaspération de ses followers, particulièrement ceux du Sénégal, le chanteur ivoirien n’avait pas autre choix que de supprimer son poste et de présenter des excuses à Krépin Diatta et à ses milliers de fans sénégalais :

« Désolé pour cet incident. Vous m’avez appris une leçon. J’en ai pris acte. Ça ne va plus se répéter. Bonne CAN à toi mon Champion Krepin. À tous les sénégalais, quand la Côte d’Ivoire va vous battre en finale, je serai le premier à vous consoler. Encore désolé », a-t-il écrit

 

Crédit photo: afrikmag

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

6 commentaires

  1. C’est Dieu qui la créer comme sa. Mon frère soit fière de toi, de ce que tu est et de tout ce que tu fait pour la nation. Laissons les parler et avançons seulement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page