FranceTechnologie

Samsung: la filiale française mise en examen pour “tromperie commerciale”

La filiale française du groupe coréen Samsung est mise en examen pour avoir trompé ses consommateurs sur ses engagements éthiques entre 2012 et 2017.

Que reproche-t-on à Samsung Electronics France


Une enquête a révélé que Samsung employait des mineurs de moins de 16 ans dans certaines de ses usines en Chine, en Corée et au Vietnam. Il lui est de ce fait reproché d’avoir menti à ses consommateurs français. 

Selon certaines ONG qui ont pu se rendre directement dans les usines concernées, des mineurs de moins de 16 ans sont employés à la chaîne pour assembler des téléphones dans des usines à travers l’Asie. Les associations Sherpa et ActionAid dénoncent aussi des “horaires de travail abusifs”, des “conditions de travail et d’hébergement incompatibles avec la dignité humaine” et une “mise en danger des travailleurs”.

Ces ouvriers sont payés moins de 200 euros par mois, pour assembler jusqu’à 1 600 téléphones par jour”, indique Sherpa.

Cependant Samsung Electronics France qui se défend d’exploiter ses travailleurs assure sur son site faire “des efforts pour construire une chaîne d’approvisionnement durable” avec un onglet dédié à la politique d’interdiction du travail infantile.  Selon l’entreprise, les difficultés viennent de certains sous-traitants.

 

Tags

Jocelyne

Bonjour Je suis Jocelyne , Web rédactrice et chroniqueuse vidéo chez Afrikmag. Je suis une passionnée du digital, des voyages, la lecture, la cuisine… Retrouvez mes articles sur l'actualité, le sport, la musique, le cinéma, les potins, le showbiz… sur www.afrikmag.com Contactez-moi sur ak.jocelyne@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer