DiversPolitique

Birmanie: Il traite le président de fou sur facebook, et écope d’une lourde peine

En Birmanie, on ne badine pas avec la loi. Après avoir traité de fou sur facebook le président birman, la justice le condamne à 9 mois de prison. La plainte n’émane  pas du président lui-même mais, d’un membre du parti de Aung San Suu Kyi

L’insulte dont le président Htin Kyaw a été victime de la part de l’internaute, viole la loi sur la diffamation. Celle-ci avait été  utilisée par la junte  mais reste toujours en vigueur sous le nouveau gouvernement civil. Les faits remontent au 23 septembre dernier.


“Un membre de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le parti d’Aung San Suu Kyi, a porté plainte contre lui pour avoir traité le président Htin Kyaw, un proche d’Aung San Suu Kyi, de fou et d’idiot”, à en croire les explications fournies aux médias par la femme de l’internaute, Hnin Hnin Win.

Une explication confirmée par un député du parti, Thant Zin Aung qui faisait savoir que, la plainte déposée est au nom du plaignant et non du président.

Rappelons que, de plaintes similaires sont légions en Birmanie. Et pour preuve. En  novembre 2015, un homme avait été arrêté et condamné à six mois de prison pour avoir évoqué, sur les réseaux sociaux, le tatouage du nom du précédent président sur son pénis.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer