People

Bob Marley : le dernier conseil poignant du chanteur à son fils Ziggy avant sa mort

Bob Marley n’avait que 36 ans lorsqu’il a perdu sa bataille contre une forme rare de cancer de la peau.

Pendant plus de 10 ans, la star du raggea a propulsé le style musical de son pays d’origine au premier plan de la culture populaire et, près de 40 ans après sa mort, Bob Marley continue d’influencer les chanteurs du monde entier.

Toujours considéré comme l’un des plus grands artistes de tous les temps, Bob Marley et son groupe The Wailers ont fait leur entrée sur la scène musicale en 1963 et sont devenus au bout de quelques temps des superstars dans leur pays, la Jamaïque.

Publicité

Au cours de la décennie suivante, le groupe a sorti 11 albums studio et plus tard, Bob Marley a quitté la Jamaïque pour Londres en 1971 et c’est là que son groupe et lui explose sur la scène internationale.

Ils sortent ensuite les célèbres albums Catch A Fire et Burnin’. Lorsque des assassins ont attenté à la vie de Bob Marley en Jamaïque en 1976, il a décidé de s’installer définitivement à Londres.

Cependant, l’année suivante, le chanteur légendaire connaîtra une nouvelle tragédie lorsque les médecins découvrent qu’il souffre d’un melonome lentigineux acral, une forme très rare de cancer de la peau.

C’est après un match de football que Bob Marley a réalisé que quelque chose n’allait pas. Il avait été victime d’une blessure au pied qui, au lieu de guérir, semblait s’aggraver progressivement. On lui a diagnostiqué un cancer de la peau et les médecins lui ont conseillé de se faire amputer l’orteil.

Toutefois, en tant que rastafarien, dont la foi interdit de se faire amputer une partie du corps, il refuse les conseils des médecins.

Bob Marley a plutôt subi une greffe de peau, mais en 1980, la maladie s’était propagée dans tout son corps et il n’y avait plus rien à faire pour la traiter.

Déterminé à laisser un souvenir à ses fans, Bob Marley s’est lancé dans une dernière tournée mondiale. Mais juste avant son concert à New York, il s’écroule au cours d’un jogging à Central Park.

Les médecins trouvent cinq tumeurs cancéreuses dans son organisme. Bob Marley comprend qu’il n’en a plus pour longtemps mais celui qui a toujours prôné la liberté et la jouissance de la vie décide de continuer ses concerts.

Après un dernier concert à Pittsburgh aux États-Unis en septembre 1980, il a pris la décision dévastatrice d’annuler le reste de sa tournée et d’essayer un traitement à base de régime alimentaire en Allemagne.

Bob Marley : le dernier conseil poignant du chanteur à son fils Ziggy avant sa mort

Pendant les huit mois suivants, il a continué à lutter contre son cancer, mais réalisant que cela n’avait aucun impact sur sa maladie, il a pris l’avion pour rentrer chez lui en Jamaïque.

Publicité 2

C’était un voyage qu’il n’achèverait jamais. Au cours du vol, il tombe gravement malade et l’avion se pose d’urgence à Miami.

 Il a été transporté à l’hôpital, où il a perdu sa vie. Pendant ses derniers moments, son fils Ziggy était à son chevet.

Avant son décès, il a laissé un dernier message à son fils, qui est également musicien. Les derniers mots de la légende du reggae étaient poignants : « L’argent ne peut pas acheter la vie. »

Bob Marley : le dernier conseil poignant du chanteur à son fils Ziggy avant sa mort

Crédit photo : historyvhollywood

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer