Nigeria

Nigeria: Nouveau carnage de Boko Haram à Maiduguri

Le vendredi 18 novembre dernier, a été un jour meurtirier pour les habitants de Maiduguri au Nigeria. Quatre kamikazes ont commis des attaques meurtrières où deux gardes civils ont été tués. Les kamikazes sont tous morts dans les différentes attaques

Selon la police, il s’agit de trois attentats qui ont secoué vendredi, la grande ville de Maiduguri, dans le nord est du Nigeria.

Publicité

Nigeria: Nouveau carnage de Boko Haram à Maiduguri

C’est à Jiddari que s’est produite la première explosion. Ici, c’est une femme kamikaze qui a déclenché ses explosifs, juste avant un contrôle policier. L’explosion a provoqué sa mort et celle d’un autre kamikaze. Au moment où Jiddari était sous le choc, un autre kamikaze qui s’est dirigé vers un camp de déplacés, s’est fait sauté au moment où deux gardes civils essayaient de le fouiller.

Le kamikaze et les deux gardes civils sont morts. Le coup étant bien préparé, c’est non loin des deux premiers attentats que le 3e kamikaze s’est également fait exploser sans faire de victimes.

Le Nigeria confronté aux soldats de Boko Haram, est gangréné par l’insécurité avec des attaques et attentats à répétition. Malgré la multiplication des attaques et d’attentats par les kamikazes de Boko Haram, il faut noter que ce groupe terroriste est affaibli car cernés, même s’il arrive tant bien que mal à commettre certains attentats.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer