Divers

Brésil: 105 détenus s’évadent d’une prison de haute sécurité

Au moins 105 détenus d’une prison de haute sécurité de l’Etat de Paraiba, dans le nord-est du Brésil, se sont évadés lundi après un assaut depuis l’extérieur de complices lourdement armés qui a fait un mort, ont annoncé les autorités locales.

Selon le secrétaire régional à la défense sociale (SEDS), une vingtaine d’agresseurs sont arrivés à la prison de Romeu Goncalves Abrantes à Joao Pessoa, capitale de l’État de Paraiba, à bord de quatre véhicules et ont tiré sur les tours de garde.


Tout en brisant les portes de cinq mètres de haut avec des explosifs, un autre contingent a bloqué la route d’accès à la prison, a indiqué le SEDS.

La police soupçonne que l’opération visait à faire sortir quatre détenus arrêtés le mois dernier et spécialisés dans les agressions contre des véhicules, des coffres-forts et des guichets automatiques.

Brésil: 105 détenus s'évadent d'une prison de haute sécurité

D’après l’administration pénitentiaire de Paraiba (Seap), 41 prisonniers avaient été capturés à la mi-journée dans cette ville de 700.000 habitants quadrillée par la police et où plusieurs écoles et centres médicaux sont restés fermés par mesure de sécurité.

Les évasions et les mutineries sont fréquentes dans les prisons surpeuplées du Brésil. Le pays compte la troisième population carcérale du monde, avec 726 712 détenus recensés en juin 2016, soit quasiment deux fois plus que le nombre de places dans les prisons du pays. En décembre, le ministre de la Défense Raul Jungmann avait reconnu que « la moitié de la population carcérale (était) armée », ce qui crée une « situation absurde et incompréhensible ».

La prison Romeu Goncalves Abrantes de 660 places abrite actuellement 680 détenus.

 

Crédit photo; China Daily

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Je me nomme Mariaam je suis algérienne d’origine mais je vie en France ; mère de 3 enf@nts. Je viv@is avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d’une jeune fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il ma même dit en face qu’il ne veut plus de moi qu’il ne m’aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour , j’ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.DIEU merci j’ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m’a donné le contact d’un Grand Maître au nom de AZE CHANGO,il vit au Bénin dans un petit Village c’est lui qui m’a ramené mon homme très amoureux et nous sommes très heureux,Mon mari est revenu à la maison après 7jours de travaux magique.Pour tous vos problèmes,je vous laisse son contact tél : whasapp/Viber : 0022966547777

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer