Burkina FasoCulture & Loisirs

Burkina-Faso: le Faso Dan Fani, est sur le point de devenir une marque déposée

«Le Faso Dan Fani est une marque du Burkina Faso, personne ne pourra l’arracher. Il existe de la cotonnade partout, mais le Faso Dan Fani est burkinabè et restera burkinabè pour valoriser le travail de nos braves tisseuses», a soutenu le 30 avril 2019 Harouna Kaboré, ministre de l’Artisanat, au cours d’une cérémonie à Ouagadougou où le logo de la marque a été dévoilé.

Burkina-Faso: le Faso Dan Fani, est sur le point de devenir une marque déposée

Publicité

Enclenché depuis 2018, le ministère en charge de l’Artisanat a amorcé un projet de labellisation de quatre produits burkinabè: le Faso Dan Fani, le chapeau de Saponé (commune à une trentaine de km au sud de Ouagadougou), le beurre de karité, ainsi que les cuirs et peaux tannés de Kaya (ville à 100 km au nord-est de Ouagadougou).

Le processus de labellisation de ce pagne tissé avec des fils de coton, engagé depuis 2018 par les autorités burkinabè pour le valoriser et le prémunir contre la contrefaçon, est arrivé à son terme.

C’est dans les années 1980, à partir de l’accession au pouvoir de feu Thomas Sankara, que débute véritablement la mise en valeur du Faso Dan Fani, qui s’inscrit dans un programme national de promotion des produits locaux.

Burkina-Faso: le Faso Dan Fani, est sur le point de devenir une marque déposée

Thomas Sankara a fait du port du pagne tissé un acte patriotique et l’expression de l’aspiration au développement d’un pays qui compte parmi les plus pauvres au monde en imposant le :Faso Dan Fani par décret aux fonctionnaires comme tenue officielle au Burkina, mais aussi à l’extérieur.

«Faisons en sorte également que le marché africain soit le marché des Africains: produire en Afrique, transformer en Afrique et consommer en Afrique. Produisons ce dont nous avons besoin et consommons ce que nous produisons au lieu d’importer. Le Burkina Faso est venu vous exposer ici la cotonnade produite au Burkina Faso, tissée au Burkina Faso, cousue au Burkina Faso, pour habiller les Burkinabè. Ma délégation et moi-même nous sommes habillés par nos tisserands, nos paysans. Il n’y a pas un seul fil qui vienne de l’Europe ou de l’Amérique», avait déclaré le 29 juillet 1987 Thomas Sankara lors d’un discours prononcé à la 25e Conférence au sommet des pays membres de l’OUA, l’actuelle Union Africaine.


Burkina-Faso: le Faso Dan Fani, est sur le point de devenir une marque déposée

Suite à l’assassinat de Thomas Sankara le 15 octobre 1987, Blaise Compaoré son successeur a dissout la loi qui obligeait le port du Faso Dan Fani.

Pub


Mais grâce à l’ex-Premier ministre Paul Kaba Thiéba qui a signé un arrêté, le port du Faso Dan Fani peut se faire lors de cérémonies officielles conduites par le Président, le Premier ministre ou les ministres.

Projet inédit et historique, le Faso Dan Fani attire désormais des convoitises chinoises qui font sans gêne des contrefaçons.

 

Tags

Jocelyne

Bonjour Je suis Jocelyne , Web rédactrice et chroniqueuse vidéo chez Afrikmag. Je suis une passionnée du digital, des voyages, la lecture, la cuisine… Retrouvez mes articles sur l'actualité, le sport, la musique, le cinéma, les potins, le showbiz… sur www.afrikmag.com Contactez-moi sur ak.jocelyne@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer