Burkina FasoPolitique

Burkina Faso : ce que Roch Kaboré a fait en Allemagne

Roch Marc Christian Kaboré, président de la République du Burkina Faso, a effectué une visite officielle en Allemagne du 20 au 22 mars 2017.

Le chef de l’Etat burkinabé a eu un agenda chargé lors de son séjour allemand. Roch Kaboré a été reçu en audience par la chancelière allemande Angela Merkel.


Il a aussi mis sa visite à profit pour échanger avec le président du Parlement allemand, Dr Norbert Lammert. A la suite du premier responsable de la Bundestag, le successeur de Blaise Compaoré a eu des rencontres avec des personnalités allemandes. Notamment, Dr Horst Köler, président fédéral allemand, Gerd Muller, le ministre fédéral de la Coopération économique.

Roch Marc Christian Kaboré a profité de l’occasion pour s’entretenir avec les Burkinabé expatriés en Allemagne. Le chef d’Etat malien a abordé plusieurs sujets avec ses compatriotes.

L’honneur a été fait au premier des Burkinabé de présider, le 21 mars 2017, l’ouverture de la 3ème édition du Forum économique de Berlin sur l’Afrique, comme indiqué par le site aouaga.com.

Burkina Faso : ce que Roch Kaboré a fait en Allemagne

A l’en croire, ce forum était  “une excellente opportunité pour réfléchir ensemble et échanger nos vues sur les perspectives d’émergence de nouveaux partenariats féconds entre l’Afrique et ses partenaires, notamment européens, afin de trouver les solutions idoines à nos préoccupations communes ».

Notons que cet événement était l’initiative d’Afrika-Verein, une association germano-africaine engagée dans la promotion du développement économique de l’Afrique dont les bureaux se trouvent à Berlin et à Hambourg.

Fondée en 1934, Afrika-Verein compte environ 600 membres en 2017, pour la plupart des Allemands. Cependant, certaines entreprises africaines appartiennent à cette structure.

Pub


Le Forum économique de Berlin sur l’Afrique a été une belle opportunité pour Roch Marc Kaboré d’ouvrir son pays aux investisseurs allemands qui sont prêts à investir dans des secteurs stratégiques.

D’autres personnalités africaines, à l’instar du ministre équato-guinéen des Mines et des Hydrocarbures, Gabriel Mbaga Obiang Lima, ont pris part à la cérémonie.

 « Nous croyons que les investissements allemands en Afrique sont très timides, alors que l’Allemagne est la première économie européenne. Nous encourageons donc les entreprises allemandes à être plus agressives, parce qu’elles ont ce qu’il nous faut : la technologie, les équipements et le savoir-faire pour construire et développer l’économie d’un pays. », s’était-il exprimé.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer