Cameroun : 40.000 réfugiés nigérians forcés à quitter le pays

0

40.000 réfugiés nigérians ont été forcés par le gouvernement camerounais de retourner dans leur pays d’origine. Ces personnes qui avaient fuis une attaque de Boko Haram il y a environ trois semaines sont repartis chez eux.

D’après un communiqué local diffusé par plusieurs médias étrangers, les 40 000 nigérians exilés au Cameroun sont rentrés.

Publicité

Abdulkareem, Stephanie Remion, coordinatrice des urgences MSF à Goura, au Cameroun, a déclaré: « Nous voyons aujourd’hui des gens emballer leurs affaires et partir pour Rann après que les autorités camerounaises et nigérianes leur ont ordonné de partir ».

Elle poursuit en indiquant : « Nous sommes extrêmement préoccupés par ce qui leur arrivera une fois de retour à Rann, car la situation en matière de sécurité est très incertaine et il n’y a pas d’aide humanitaire disponible ».

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) déplorait déjà en janvier dernier l’expulsion par le Cameroun de plusieurs milliers de réfugiés vers l’État de Borno, au nord-est du Nigeria.

L’attaque du 14 janvier avait fait 14 morts. Boko Haram avait détruit une base de l’armée et avait incendié la ville, où se réfugiaient plus de 35.000 déplacés.

La zone proche de l’Etat de Boko Haram a été la cible d’une série d’attaque forçant ainsi ses habitants à aller demander asile au pays voisin, le Cameroun.

Emeraude ASSAH

Crédit photo : Afrikmag

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X