Cameroun

Cameroun: Cabral Libii fustige le régime Biya et explique ce qui ne va pas

Le 07 Octobre prochain, les camerounais se rendront aux urnes pour élire le président de la République. Face à Paul Biya, le président sortant, ayant déjà passé 36 ans au pouvoir, plusieurs candidats ont déjà déposé leur candidature.  Cabral Libii le plus jeune (38 ans), ne cache pas son optimisme. Il a fait savoir qu’il va battre le président Paul Biya.

De passage à Paris, le benjamin des candidats à la présidentielle camerounaise a répondu aux questions de Christophe Boisbouvier sur RFI. A la question de savoir ce qui ne va pas dans la gouvernance Paul Biya et quelle est la première chose à changer au Cameroun, le fondateur du mouvement 11 millions d’inscrits a fait savoir que « la première chose à changer au Cameroun c’est le management, ce qui ne va pas c’est l’inhumanité d’un régime, les camerounais se sentent abandonnés, il y a une profonde césure, une profonde fracture dans la société camerounaise. Une poignée d’individus s’est coupé de la base,  a installé un système de rente qui fait que dans un climat de condescendance et d’un mépris absolu, ils font du Cameroun ce qu’ils veulent. Voilà ce qui ne va pas. »

Publicité

Quelques jours auparavant, Cabral Libii avait été reçu sur le plateau de Tv5 Monde. Le benjamin des candidats à l’élection présidentielle du 07 octobre prochain avait déjà affirmé son optimiste en indiquant que le plus difficile n’est pas de battre Paul Biya mais c’est de prouver qu’il a gagné:

« Face à moi, le président Paul Biya ne peut pas gagner une élection au Cameroun. Mais le plus difficile pour moi sera de prouver que j’ai gagné l’élection », a déclaré Cabral Libii sur le plateau de TV5 Monde.

Une difficulté à laquelle le candidat du parti Univers  entrevoit de multiplier les opérations sur le terrain pour remporter ce défi. Pour ce faire: « nous allons identifier 23 mille personnes qui seront les représentants des bureaux de vote qui seront à même de fournir les bordereaux  au soir du vote », a-t-il indiqué.

 

Pub


Crédit photo: diasporaeco

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer