Cameroun

Cameroun: donnée en mariage à 13 ans à un vieil homme, une jeune femme raconte son horrible expérience

Morojarnatou, jeune femme camerounaise aujourd’hui âgée de 21 ans est passée jeudi, 01 Octobre, à l’émission regard social sur Equinoxe télévision. Au cours de son entretien avec Valère Ndongo le présentateur, elle a révélé que son père a ruiné sa vie en la retirant de l’école à l’âge de 13 ans pour la donner en mariage à un vieil homme à Douala.

Le jour de son départ de Wum une commune située dans la région du Nord-Ouest, elle explique que son père lui avait dit qu’elle se rendait à Douala pour vivre désormais chez son oncle. Pourtant, l’homme décrit par son père comme son oncle était en réalité son mari. Elle est donc partie contre sa volonté chez cet homme d’une cinquantaine d’années pour vivre avec lui comme deuxième femme.

Publicité

Morojarnatou a révélé que son prétendu mari entretenait des rapports sexuels avec elle toujours même lorsqu’elle saignait. Et lorsqu’elle ne saignait pas, il la blessait au niveau du ventre afin de voir son sang couler avant de passer à l’acte.

Selon le psychologue clinicien Erero Djiengwé, cet homme qu’il qualifie de psychopathe éprouvait du plaisir à faire l’amour à la jeune femme en voyant son sang couler. Il explique par ailleurs qu’entrenir des rapports sexuels avec un enfant de 13 ans est un crime sexuel et un acte de pédophilie. Pour l’avocate qui était sur le plateau, ce mariage sera tout simplement annulé parce qu’il n’y avait pas d’échange de consentement.

La jeune femme dont les larmes n’ont pas cessé de couler, était devenue pratiquement une esclave sexuelle. Son époux était même allé jusqu’à entretenir des rapports sexuels anaux avec elle.

Morojarnatou explique qu’elle a été vendue par son père parce que l’homme chez qui elle avait été amenée aurait versé d’importantes sommes d’argent à son géniteur pour la prendre comme épouse. Après avoir eu trois enfants avec son soit-disant mari en huit années, Morojarnatou a décidé de s’enfuir et dit préférer la mort au lieu de retourner chez cet homme.

Pour la jeune femme, après trois accouchements et avec toutes ces violences sexuelles subies, elle estime avoir payé la facture de tout ce que son père a reçu.

Publicité 2

Crédit photo: facebook

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page