Cameroun

Cameroun: Polémique sur les ordinateurs offerts par Paul Biya

Alors que la polémique continue d’alimenter les conversations sur les caractéristiques des ordinateurs offerts aux étudiants Camerounais par le président Paul Biya, le Professeur Roger Atsa Etoundi, Directeur des Systèmes d’information au ministère camerounais de l’Enseignement supérieur, est récemment monté au créneau via les antennes de la Cameroon Radio and television (CRTV). Roger Etoundi a tenté de démontrer toute la valeur de ces ordinateurs, malgré leur petite taille et leurs 32 GO de mémoire interne.

« Les étudiants qui auront ces ordinateurs peuvent avoir Internet via Bluetooth, via le wifi ou encore par connexion filaire. Ces ordinateurs sont dotés de disques SSD qui sont ultra rapides. Ce sont les disques SSD de 32 gigas. Initialement, quand on va voir ça, on va dire que 32 gigas c’est petit. Mais, avec cette technologie, 32 gigas, ça fait 500 gigas dans l’ancienne technologie… », explique le Pr Etoundi.

Il n’en fallait pas plus pour faire le buzz sur les réseaux sociaux. La vidéo de l’interview qualifiée d’insolite a été largement partagée sur WhatsApp, Facebook, et twitter. Les internautes se sont surtout moqués de cette intervention du professeur. Dans la plupart des cas, les internautes se moquaient de l’explication de l’expert sur l’équivalence entre 32 et 500 gigas.

Publicité

Dans une conversation entre deux jeunes qui se moquaient visiblement de l’expert, l’un déclare « En vérité en vérité je te le dis, 32 000 F.Cfa dans l’ancienne technologie te reviennent à 50 000 F.Cfa dans la nouvelle technologie ».

Le professeur Etoundi qui a du mal à se faire comprendre dans cette démonstration, pourra peut-être rebondir pour expliquer ce qu’il voulait réellement dire.

 

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page