Cameroun

Cameroun: Une jeune fille de 14 ans donne naissance à des jumelles

Une jeune fille  de 14 ans dont l’identité n’a pas été révélée a récemment donné naissance à des jumelles au quartier Oyack dans la ville de douala, rapporte camer.be.

Régulièrement inscrite en classe de 3ème dans un établissement scolaire du Cameroun, l’accouchement de la jeune adolescente a suscité une forte curiosité de personnes qui ont même voulu filmer l’instant.

Publicité

Il y a quelques jours, la jeune fille est descendue de la table d’accouchement où elle a mis au monde des jumelles. Le plus triste dans la situation de la jeune fille, c’est qu’elle est orpheline de père et elle a été abandonnée depuis longtemps par sa mère, rapporte notre source.

. « C’est avec sa grand-mère paternelle qu’elle vivait », a-t-on appris d’un témoin. Il convient de noter aussi que la jeune maman était élève en classe de 3e dans un établissement de la place. Elle n’a pas pu aller au bout de son année scolaire à cause de son état.

« Dès que la grand-mère a appris pour la grossesse, elle s’est découragée »,a-t-on révélé. Mais plus tard la grand-mère a été contrainte de préparer le trousseau sans un quelconque appui de l’auteur de la grossesse. Le jeune homme avait déjà mis les voiles.

Autre fait triste dans cette histoire est qu’au départ, l’échographie avait montré un seul bébé. Mais, quelques temps après il a été découvert que la jeune fille avait un autre bébé dans ses entrailles.

Un élan de solidarité initiée par d’autres femmes présentes a permis par la suite d’offrir des couches et du savon à la mère des jumelles. Aux dernières nouvelles, la maman  et les enfants se portent bien .

 

Crédit photo: pinterest

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer