CamerounPolitique
A la Une

Cameroun: tendrait-on vers un échec du dialogue national?

Le dialogue national a débuté au Cameroun lundi, 30 septembre, en vue d’apporter des solutions aux problèmes liés non seulement à la crise anglophone mais aussi proposer des solutions allant dans le sens de la reconstruction d’une nation solide, équitable au sein de laquelle les ressortissants des régions anglophones ne se sentiront plus marginalisés.

Malheureusement, tout porte à croire que cet objectif est loin d’être atteint. Les résultats auxquels le peuple camerounais et les régions anglophones en particulier aspriraient ne sont pas ceux qui seraient au rendez-vous.

Publicité

La preuve la plus évidente, ce sont les différentes démissions constatées du côté des opposants qui visiblement n’auraient pas la liberté de s’exprimer comme ils le souhaitent pour aborder certains sujets tels-que la forme de l’Etat, la révision constitutionnelle, la mise en place d’un code électoral consensuel et la réduction du mandat présidentiel.

Après les démissions de Me Akere Muna fondateur du mouvement “Now” et d’Alice Sadio, présidente de l’alliance des forces progressistes, celle de Jean Jacques Ekindi, président mouvement progressiste s’en est suivie. Celestin Bedzigui le president du PAL qui avait soutenu la candidature de Paul Biya à la dernière présidentielle a aussi claqué la porte.

Pour Cabral Libi, ce qui se passe au dialogue national, c’est de l’inédit: “Ce qui se passe au Dialogue National dont l’organisation a été confiée au premier Ministre Dion Ngute relève de l’inédit

Pour Celestin Bedzigui ce n’est pas un dialogue auquel les uns et les autres prennent part : ” Je suis désolé de le dire. Ce dialogue n’en est pas un. Je ne sais pas si c’est comme ça que le président Biya à pensé ça mais ce qui est vrai c’est que n’est pas un dialogue. Ça ressemble aux sessions du comité central du RDPC. Soyons parfois juste et honnête. Ça ressemble à une assemblée d’émargement aux fins d’obtenir des prims de session. Le dialogue veut dire que les parties prenantes viennent chacune avec ses propositions sur tous les sujets de la nation qui leurs sont importantes et les abordent. Après les débats, il y a des choses qu’on retient et d’autres qu’on écarte

Publicité 2


Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer